Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités [2016, année Guillaume le Conquérant] "Développer l'image de Caen la médiévale" 3/3
À l'occasion du 950e anniversaire de la bataille d'Hastings, Caen valorise son Histoire médiévale (Photo : Sylmi Photographe).
À l'occasion du 950e anniversaire de la bataille d'Hastings, Caen valorise son Histoire médiévale (Photo : Sylmi Photographe).

[2016, année Guillaume le Conquérant] "Développer l'image de Caen la médiévale" 3/3

le 21/04/2016
À l'occasion du 950e anniversaire de la bataille d'Hastings, Caen valorise son Histoire médiévale (Photo : Sylmi Photographe).
À l'occasion du 950e anniversaire de la bataille d'Hastings, Caen valorise son Histoire médiévale (Photo : Sylmi Photographe).

Comment la Ville compte-t-elle valoriser son image médiévale ? Premières réponses avec Catherine Pradal-Chazarenc, maire-adjointe en charge du tourisme, Emmanuelle Dormoy, maire-adjointe en charge de la culture et des monuments historiques, et Christophe Marchais, directeur de l'office de tourisme.

En quoi Caen est-elle une ville médiévale ?

Catherine Pradal-Chazarenc : "Avec les bombardements de 1944, notre ville a vécu un tel traumatisme que la mise en valeur de son histoire s’est essentiellement concentrée sur la Seconde Guerre mondiale. Il ne s’agit pas d’oublier ces événements tragiques, loin s’en faut, mais plutôt de se réapproprier d’autres périodes de notre histoire et plus particulièrement le Moyen-Âge. Caen y a été une cité particulièrement influente et florissante. Notre château et son enceinte de 5 hectares ainsi que nos abbayes aux Dames et aux Hommes, qui ont des formats de cathédrales, en sont des témoins exceptionnels. Peu de villes ont un tel patrimoine, il faut savoir le mettre en avant."

Comment développer cette image ?

Christophe Marchais : "Il y a autour de ce patrimoine et de l’histoire de Caen de quoi développer de nouveaux produits touristiques qui vont permettre de diversifier le public de visiteurs. Caen est bien située pour cela, entre le château de Falaise et la Tapisserie de Bayeux."

Catherine Pradal-Chazarenc : "Nous allons également organiser des événements chaque année autour de Guillaume le Conquérant. 2016 est une année anniversaire, mais aussi une année de lancement."

À qui s’adresse l’année Guillaume le Conquérant à Caen ?

Emmanuelle Dormoy : "Notre objectif est de proposer un programme qui touche le plus grand nombre. Nous avons des propositions familiales ainsi que des rendez-vous plus spécialistes. Ils peuvent être abordés par des historiens reconnus, avec tout un ensemble de conférences, ou avec humour et dérision comme les spectacles d’Emmanuel Chaunu. Le point commun est que chacun s’attache à des épisodes de la vie de Guillaume le Conquérant et à ses liens étroits avec Caen."

Catherine Pradal-Chazarenc : "Ce fil rouge médiéval nous permet aussi de donner une couleur et une saveur particulières à des rendez-vous récurrents comme le Jardin d’été de la place Saint-Sauveur ou les Journées gourmandes. Cette année, nous offrons également un Pass Culture à tous les parents
caennais de nouveau-nés baptisés Mathilde ou Guillaume.

Retrouvez tout le Caen mag n°159 en ligne

Dernières actualités