Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités Frelons asiatiques : les précautions à prendre

Frelons asiatiques : les précautions à prendre

Le nombre de nids de frelons asiatiques est en hausse constante depuis quelques années dans le Calvados. Quid des précautions à prendre.

La Ville de Caen et la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) ont signé une convention de lutte collective contre les frelons asiatiques. En 2017, 149 nids de frelons asiatiques ont été signalés à la Ville de Caen, soit une augmentation de 59 nids par rapport à 2016.

Que faire face à un nid de frelon asiatique ?

Ne pas intervenir soi-même

Il est conseillé de rester à l’écart, la destruction du nid doit être réalisée par un professionnel.

Le nid doit être signalé auprès du Service communal d'hygiène et de santé de la Ville de Caen

La personne devra indiquer ses coordonnées ainsi que la localisation précise du nid. Il est inutile de signaler l'observation d'un seul frelon asiatique, sans avoir localisé son nid.

L’intervention

Un agent de la Ville de Caen interviendra sur place pour vérifier qu'il s'agit bien de frelons asiatiques et évaluer la dangerosité du nid pour le public. Il le signalera ensuite à la Fredon, par le biais d’une plateforme en ligne. La Fredon déclenchera l’intervention d’une entreprise agrée pour détruire le nid.

Comment reconnaitre le nid du frelon asiatique ?

Le nid primaire : de mars à mai

Au printemps, la reine fondatrice crée un nid de petite taille (le nid primaire). Ce nid, gros comme un ballon de foot fin mai, est remplacé par un second nid lorsque la colonie grossit.

Le nid principal : de juin à novembre

Il peut atteindre 1 mètre de diamètre à l'automne. Principalement situé en hauteur dans les arbres, il peut aussi se trouver dans un bâtiment.

Ses caractéristiques :

  • en forme de poire
  • une petite entrée latérale

À noter :

  • En hiver les nids sont vides, ils se dégradent progressivement avec les intempéries.
  • Au printemps, les reines ayant hivernées reconstruisent de nouveaux nids, les anciens n'étant pas recolonisés.

Que faire en cas de piqûre ?

Comme la piqûre frelon européen, la piqure du frelon asiatique peut provoquer de graves réactions allergiques, nécessitant une prise en charge urgente. En cas de piqûre avérée ou simplement de doute, appeler le SAMU (15).

Pourquoi lutter contre le frelon asiatique ?

Pour la population

La piqûre du frelon asiatique n'est pas plus dangereuse que celle du frelon européen. Le risque pour la population est donc lié :

  • à l'expansion de l'espèce et, par conséquent, au risque d'y être confronté.
  • au caractère agressif de l'insecte susceptible d'entrainer des piqures multiples.

Le frelon asiatique est peu agressif lorsqu'il est seul. Cependant, la colonie peut s'avérer agressive, notamment lors d'attaques collectives pour protéger son nid.

Pour l'apiculture et l'environnement

Le frelon asiatique se nourrit d'insectes riches en protéines :

  • la consommation d'abeilles induit des nuisances sur les ruches et la production de miel ;
  • la prédation sur les pollinisateurs peut impacter la biodiversité locale et la production fruitière.

Dernières actualités