Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités Écoles : passage aux 4 jours pour 2018-2019
La semaine de 4 jours sera effective dans les écoles publiques de Caen pour la rentrée prochaine (Photo : Ville de Caen / F. Decaëns).
La semaine de 4 jours sera effective dans les écoles publiques de Caen pour la rentrée prochaine (Photo : Ville de Caen / F. Decaëns).

Écoles : passage aux 4 jours pour 2018-2019

le 30/01/2018
La semaine de 4 jours sera effective dans les écoles publiques de Caen pour la rentrée prochaine (Photo : Ville de Caen / F. Decaëns).
La semaine de 4 jours sera effective dans les écoles publiques de Caen pour la rentrée prochaine (Photo : Ville de Caen / F. Decaëns).

La rentrée 2018-2019 se prépare dès maintenant. La principale évolution sera le retour à la semaine de quatre jours, souhaité par la grande majorité des conseils d'école.

Le contexte

Le décret n°2017-1108 du 27 juin 2017 a offert la possibilité aux communes de choisir leurs rythmes scolaires. À la suite de cette mesure, la Ville de Caen a organisé à la rentrée 2017 des réunions d'informations et d'échanges avec les parents d'élèves et l'ensemble de la communauté éducative dans les pôles de vie des quartiers.

Entre octobre et décembre 2017, les conseils d'écoles ont été appelés à se prononcer sur la répartition des temps scolaires. La semaine de quatre jours a largement été plébiscitée avec 73% des conseils d'écoles favorables à cet emploi du temps.

Le 29 janvier, le conseil municipal a adopté la décision d'accompagner ce mouvement majoritaire. "Il nous faut désormais préparer la rentrée 2018 avec l'ensemble des parents et des acteurs éducatifs, explique Amandine François, maire-adjointe en charge de l'Éducation. Nous avons six à sept mois pour définir ce nouveau fonctionnement de l'école. Nous avons pour priorités la qualité de l'apprentissage et la réduction des inégalités."

Plus de moyens pour l'apprentissage

La future organisation sur quatre journées d'école, les lundis, mardis, jeudis et vendredis met fin aux activités péri-éducatives encadrées par la Ville après la classe. Cela va permettre de dégager des moyens budgétaires autour de deux grands objectifs :

Mieux accompagner les enseignants

Première mesure annoncée, le dispositif CLAS (Contrats locaux d'accompagnement à la scolarité), qui propose un accompagnement individuel après la classe des élèves en difficulté à la demande des enseignants, va être déployé dans toute la ville.

"Ce dispositif gratuit pour les familles concernées est déjà en vigueur dans les quartiers prioritaires. Cette année, une première expérience avec l'association Les PEP 14 a été mise en place avec succès à l'école Henri-Brunet, avec le soutien de la CAF. L'objectif est de déployer cette offre progressivement dans toutes les écoles et de mieux la coordonner avec l'ensemble des associations spécialisées qui interviennent auprès des élèves."

Les investissements dans le développement numérique des classes (accès internet, ordinateurs, tablettes digitales…) seront augmentés. Le budget Mobilier sera adapté afin de mieux répondre aux besoins d'équipements des enseignants, notamment en maternelle pour la motricité.

En maternelle, le pôle d'agents de remplacement des ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) sera renforcé.

Mieux accompagner la scolarité

"L'organisation sur 4,5 jours a permis de développer les compétences des ATSEM, des référents périscolaires et des animateurs. Nous allons nous appuyer là-dessus pour proposer des activités le midi", présente l'élue.

Un accompagnement spécifique des élèves en situation de handicap, non pris en charge par les AVS (assistants de vie scolaire) sur le temps du midi, sera proposé pour la restauration et la pause méridienne.

Les enseignants vont désormais pouvoir organiser leurs temps de classe sur huit demi-journées de trois heures, ce qui donne plus de possibilités de sorties scolaires. Dans ce cadre, la Ville favorisera l'accès de toutes les écoles aux sites culturels et sportifs caennais en augmentant le budget Transports.

Les budgets du Projet éducatif global et du Programme de réussite éducative seront confortés. Enfin, l'enveloppe annuelle d'entretien des écoles sera augmentée.

Dernières actualités