Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités [Talents caennais] Gilles et Tristan apportent leur pierre à l'édifice

[Talents caennais] Gilles et Tristan apportent leur pierre à l'édifice

    le 03/10/2018

    Sur le terrain et dans le bureau d'étude, père et fils travaillent sur le chantier de restauration du clocher Saint-Pierre.

    Les yeux tournés vers le clocher de l'église Saint-Pierre qui dévoile sa partie supérieure fraîchement rénovée, Gilles Gaillard est intarissable pour évoquer la pierre de Caen. « Elle est très belle et tellement agréable à travailler », s'enthousiasme le tailleur de pierre.


    « Et sa couleur est magnifique », constate-t-il, toujours émerveillé. Pourtant, cela fait près de quarante ans que Gilles Gaillard côtoie les vieilles pierres. Il les rénove, les restaure, les remplace quand elles sont trop malades… Bref, il les bichonne.


    C'est en 1982 que ce maçon de formation pousse les portes de l'entreprise Lefevre, spécialisée dans la restauration du patrimoine. « J'ai lu dans la presse qu'ils recrutaient. Je me suis présenté le matin et l'après-midi même, j'étais embauché », raconte-t-il en toute simplicité.

     

    Les plus grands monuments caennais

    Au fil des années, Gilles se forme à ce métier à la fois exigeant et passionnant. « J'ai appris auprès de gens qui avaient un savoir-faire exceptionnel. » Il œuvre ainsi à la rénovation de l'Abbaye-aux-Hommes, l'Abbaye-aux-Dames, l'église Saint-Pierre ou encore le Rectorat. Son plus beau chantier caennais ? « Les deux grandes flèches de l'église Saint-Étienne, et leur rénovation rendue nécessaire après la tempête de 1987. »


    Les restaurations de la cathédrale de Bayeux ou encore du Mont-Saint-Michel sont autant de souvenirs inoubliables. Dans trois ans environ, « je refermerai définitivement ma caisse à outils », glisse-t-il, non sans une pointe de nostalgie. Mais il sait que la relève est déjà assurée, à l'image de son fils, Tristan.


    À 24 ans, il a rejoint l'entreprise Lefevre depuis quelques années, faisant la fierté de son père. « Une évidence » pour le jeune homme qui – après avoir travaillé sur le terrain – a dorénavant intégré le bureau d'étude.


    « Je prépare les chantiers, les approvisionnements en pierres, assure le suivi… » Des responsabilités qu'il endosse avec professionnalisme. Père et fils travaillent ensemble « et ça se passe très bien », assurent-ils d'une même voix. Une complicité à marquer d'une pierre blanche.

    Dernières actualités