Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités [Talents Caennais] Maxime, boxeur au grand coeur
Le champion Maxime Beaussire est aussi généreux que talentueux (Photo : Ville de Caen / S. de La Hougue)
Le champion Maxime Beaussire est aussi généreux que talentueux (Photo : Ville de Caen / S. de La Hougue)

[Talents Caennais] Maxime, boxeur au grand coeur

le 24/04/2018
Le champion Maxime Beaussire est aussi généreux que talentueux (Photo : Ville de Caen / S. de La Hougue)
Le champion Maxime Beaussire est aussi généreux que talentueux (Photo : Ville de Caen / S. de La Hougue)

Maxime Beaussire a conservé fin février sa ceinture de champion d'Europe des super-welters. Quand il n'est pas à l'entraînement ou sur le ring, ce boxeur au grand cœur participe à la vie sociale de sa ville.

C'est tout près de Caen, à Laize-la-Ville, que le boxeur Maxime Beaussire a choisi d'installer son camp d'entraînement.

"Avec mon équipe (notamment Florent Roulleau, son préparateur physique, Frank Nicotra, son entraîneur) et des personnes qui me sont proches, nous le développons pour en faire un site de référence pour les boxeurs de haut-niveau, explique le champion. Permettre à Caen et à la Normandie d'être reconnues comme une terre de boxe serait une grande satisfaction."

Coiffé d'un casque de viking ou arborant un maillot du Stade Malherbe, ce natif de Saint-Lô a l'âme normande. "J'aurais pu m'expatrier aux États-Unis ou en Angleterre pour m'accomplir dans ma discipline. Mais rester ici, en Normandie, est un vrai choix. Famille, amis, encadrement sportif : j'ai tout pour m'épanouir."

Un titre mondial au stade d'Ornano

Généreux et ne ménageant jamais ses efforts, le boxeur participe à la vie sociale et associative caennaise.

"J'ai eu la chance de bénéficier de soutiens et d'aides. Aujourd'hui, je rends la pareille à d'autres. Je m'engage notamment auprès de l'association des Blouses roses, et de l'ASAT Caen la mer dans la course du cœur 2019 dont je suis le parrain," précise-t-il.

Le champion espère aussi susciter des vocations. "Je vais à la rencontre des jeunes de quartier qui veulent se mettre à la boxe. Je leur explique les valeurs et la conduite de vie que dicte cette discipline. Je leur raconte mon parcours, mes motivations, le travail et la détermination qu'il faut mettre en œuvre pour réussirC'est aussi mon rôle d'intéresser les gens à la boxe. Mon rêve serait de pouvoir défendre un titre de champion du monde dans l'enceinte du stade d'Ornano lors d'un show immense."

En attendant, Maxime Beaussire a déjà repris l'entraînement. Fin 2018, il participera au championnat européen EBU, "la champion's league de la boxe". "C'est un tremplin vers la ligue mondiale. Pour y parvenir, je dois encore travailler."

Dernières actualités