Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités [Talents Caennais] Michèle Alexander organise le premier brunch urbain de Caen
Michèle Alexander (au centre) entourée des food truckers et artistes présents au premier brunch urbain de Caen (Photo : Ville de Caen / A. Jousset).
Michèle Alexander (au centre) entourée des food truckers et artistes présents au premier brunch urbain de Caen (Photo : Ville de Caen / A. Jousset).

[Talents Caennais] Michèle Alexander organise le premier brunch urbain de Caen

le 17/12/2015
Michèle Alexander (au centre) entourée des food truckers et artistes présents au premier brunch urbain de Caen (Photo : Ville de Caen / A. Jousset).
Michèle Alexander (au centre) entourée des food truckers et artistes présents au premier brunch urbain de Caen (Photo : Ville de Caen / A. Jousset).

Le premier brunch urbain de Caen se tient ce dimanche 20 décembre, la place de la République. Pour organiser cette réunion de food trucks, Michèle Alexander, passionnée de cuisine, met toute son énergie dans cet événement.

Faire voyager les gens dans le bassin méditerranéen, en Asie ou dans les Caraïbes grâce à la nourriture. C'est le défi que s'apprête à relever Michèle Alexander dimanche 20 décembre pour le premier brunch urbain de Caen : "Plusieurs food trucks se réuniront place de la République, explique-t-elle. Ils proposeront des plats de différents endroits du monde : sushis, nouilles chinoises ou encore fish&chips. Des artistes viendront égayer la journée. Parmi eux, un violoniste, des danseurs de hip-hop et même de jeunes sculptrices sur bois."

Les Caraïbes dans les assiettes

Inutile de le préciser : Michèle Alexander est une passionnée de cuisine. Originaire de Trinidad-et-Tobago, dans les Caraïbes, elle habite à Caen depuis 18 ans. La jeune entrepreneuse cherche par les goûts et les saveurs à faire découvrir le pays où elle a passé son enfance : "Je travaillais dans le tourisme mais ma passion m'a rattrapé ! résume-t-elle rapidement. Au départ, je voulais ouvrir mon propre restaurant sur la cuisine des Caraïbes, mais le budget nécessaire au projet a été un frein." Elle se tourne alors vers les food trucks : "C'était la tendance du moment. Mais je me suis rendue compte qu'à Caen, ils manquaient de visibilité. C'est pourquoi j'ai décidé de créer un événement."

Du côté des food truckers, l'énergie déployée par Michèle Alexander séduit : "C'est une idée sympa, commente Ludovic Aubil de Chez Luce. Étant donné que nous ne pratiquons pas la même cuisine, nous ne sommes pas concurrents. Ce premier brunch urbain va, au contraire, nous permettre de nous rencontrer." Même son de cloche pour Sushitruck et le Wok-a-noodle-doo, qui se déplace habituellement au bord des plages : "Cela peut apporter un souffle nouveau sur notre cuisine. Autour de cet événement culinaire, nous souhaitons, avec Michèle, dynamiser le centre-ville." Habituée du centre-ville caennais, La Fourchette rouge souligne également l'organisation de l'événement : "Ce sera le dernier dimanche avant les fêtes de fin d'année. Il y aura forcément du monde !"

Un brunch urbain toutes les semaines dès le printemps

Par la suite, Michèle Alexander compte réitérer l'opération. Un deuxième brunch urbain aura lieu le dimanche 10 janvier, "premier week-end des soldes", précise-t-elle.

Au printemps, l'événement devrait devenir hebdomadaire. "Ce ne sera pas toujours place de la République. Nous pourrions nous trouver au Château ou encore à la Presqu'île." Avec son propre food truck ? "Cela arrivera un jour où l'autre. J'ai toujours ce désir de faire découvrir la cuisine de mon pays !" En espérant que la mayonnaise prenne !

Dernières actualités