Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités [Talents Caennais] Océane Samson, championne du monde de boxe
Océane Samson en compagnie de son entraîneur Alain Pezard lors de la victoire à Stuttgart, en Allemagne
Océane Samson en compagnie de son entraîneur Alain Pezard lors de la victoire à Stuttgart, en Allemagne

[Talents Caennais] Océane Samson, championne du monde de boxe

le 25/11/2015
Océane Samson en compagnie de son entraîneur Alain Pezard lors de la victoire à Stuttgart, en Allemagne
Océane Samson en compagnie de son entraîneur Alain Pezard lors de la victoire à Stuttgart, en Allemagne

Étudiante en Staps à l'Université de Caen, Océane Samson a été sacrée fin octobre championne du monde de boxe américaine (full contact). Un titre qui vient récompenser des heures d'entraînement et garnir un palmarès déjà bien fourni.

"Lorsque je monte sur le ring, je n'ai plus qu'une seule idée en tête : gagner. Mon adversaire peut être plus grand et plus musclé que moi, c'est la seule chose à laquelle je pense." Une philosophie qu'Océane Samson n'est pas prête de changer. Fin octobre, à Stuttgart, cette jeune étudiante de 18 ans de l'Université de Caen est devenue championne du monde de boxe américaine, dans la catégorie des moins de 60 kilos : "Une vraie fierté ! Mon entraîneur, ma famille, mes amis… Tout le monde m'a félicité. Et ce titre vient ponctuer une année très riche."

Treize heures d'entraînement par semaine

Championne régionale, double championne de France… En 2015, Océane Samson a étoffé son palmarès. Et ça ne s'arrête pas là ! Elle a également été sacrée championne de France Espoirs de taekwondo en juin dernier : "J'en fais depuis mes 8 ans, bien avant la boxe que je pratique depuis cinq ans, explique-t-elle. Ce sport m'a notamment permis de bien utiliser mes pieds."

Licenciée au club Boxe américaine Ifs, Océane Samson s'appuie surtout sur plus de treize heures d'entraînement par semaine : "Mon père et mon frère font du karaté. Dans la famille, on a ça dans le sang !", affirme-t-elle sans détour. Son caractère n'est pas non plus étranger à son goût des sports de combat : "J'ai toujours été très speed. Quand j'étais petite, je sautais partout. Le taekwondo, puis la boxe, m'ont permis de me canaliser mais aussi de mieux gérer mon stress."

Sa première année de licence en ligne de mire

Prochainement, Océane Samson va devoir faire face à de nouvelles échéances. Mais celles-ci ne seront pas sportives ! Étudiante en Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), elle compte obtenir sa première année de licence en juin prochain pour, plus tard, devenir coach sportive : "Cela demande beaucoup de temps mais, même lorsque je passais le Bac, j'ai toujours su jongler entre mes études et les compétitions."

Si elle y met la même envie qu'en Allemagne, on ne doute pas de ses résultats.

Dernières actualités