Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Actualités [Talents Caennais] Sportifs et en couple
Alexandre Aguilar et Pauline Pavan (Photos : Aline Chatel - Solveig de La Hougue)
Alexandre Aguilar et Pauline Pavan (Photos : Aline Chatel - Solveig de La Hougue)

[Talents Caennais] Sportifs et en couple

    le 08/02/2018
    Alexandre Aguilar et Pauline Pavan (Photos : Aline Chatel - Solveig de La Hougue)
    Alexandre Aguilar et Pauline Pavan (Photos : Aline Chatel - Solveig de La Hougue)

    Elle excelle au volley-ball, lui au handball. Les Caennais Pauline Pavan et Alexandre Aguilar sont sportifs de haut niveau et vivent en couple.

    Au milieu du salon se dresse un mini but de handball. C'est le terrain de jeu de Loan, deux ans. Ce soir, Alexandre, légèrement blessé, n'est pas au gymnase. "C'est exceptionnel", sourit Pauline.

    En temps normal, il s'entraîne deux fois par jour et part en compétition le week-end. Le régime du sportif professionnel. Alexandre Aguilar, 26 ans, est pivot des Vikings du Caen Handball, qui évoluent en proligue (division 2). Le géant basque est arrivé à Caen en 2014 après le dépôt de bilan des Girondins de Bordeaux.

    À 16 ans, il jouait déjà en équipe de France Jeunes et signait à 19 ans son premier contrat pro à Istres. Un parcours qui ne laisse pas trop le temps à l'errance amoureuse. C'est par le sport qu'il rencontre Pauline.

    "Le haut niveau est un petit milieu, explique-t-il. On se retrouve sur les mêmes terrains, quel que soit le sport. Et entre sportifs, on comprend mieux le rythme de vie de l'autre."

    Pauline Pavan a vécu en région parisienne, où elle a réussi à mener de front ses études d'éducatrice spécialisée et le volley-ball en équipe pro à Clamart. Elle envisageait de rejoindre Alexandre à Bordeaux, mais le changement de cap l'amène à Caen, après la validation de son concours d'éducatrice.

    Entre temps, Loan est né et la famille s'est installée à Fleury-sur-Orne. À la fin de son congé maternité, l'attaquante trouve un emploi d'éducatrice et vient renforcer l'effectif de l'ASPTT Caen Volley-ball.

    "Après une saison passée à batailler sans succès pour le maintien en Nationale 2, je retrouve le plaisir de jouer dans un championnat de N3 qui est à notre portée."

    Dernières actualités