Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

  • 591

    C'est la surface d'espaces verts (en hectares) à Caen. Cela correspond à 25% du territoire.
  • 108 793

    C'est le nombre d'habitants à Caen au 1er janvier 2011.
  • 4

    pôles de vie des quartiers offrent un service de proximité aux habitants.
Accueil Projets Centre-ville Projet République

Projet République

Un  nouveau lieu de vie sur la place de la République - crédits : Jean-Paul Viguier et associés
Un nouveau lieu de vie sur la place de la République - crédits : Jean-Paul Viguier et associés

Projet République

Afin de dynamiser le centre-ville de Caen, la place de la République se transforme pour devenir, à l'horizon 2020, un lieu de vie privilégié des Caennais.

Présentation du projet

Les grandes étapes

En images

Documents à télécharger

Vrai ? Faux ? Les réponses à vos interrogations

Redynamiser l'hypercentre de Caen. Telle est l'ambition du projet de réaménagement de la place de la République. Après une période de diagnostic, à laquelle ont participé les différents acteurs de la ville, la Ville a lancé un appel à projets en mars 2016.

C'est le groupe SEDELKA – EUROPROM – JEL Diffusion, avec Jean-Paul Viguier et associés et Bienvenu Architectes, qui a été retenu par la municipalité. Leur projet a été présenté en réunion publique mercredi 12 octobre 2016.

"C'est le meilleur projet, assure Joël Bruneau, maire de Caen. Il répond à nos deux critères principaux : avoir la capacité d'augmenter la fréquentation du centre-ville en jouant un rôle de locomotive commerciale tout en s'insérant parfaitement dans l'architecture existante".

Au lieu du parking actuel en surface, ce projet prévoit, d'ici 2020-2021, l'implantation d'un espace dédié au commerce, à la gastronomie et à l'économie locale. Son architecture en fera également un lieu de promenade privilégié pour les Caennais.

Présentation du projet

Téléchargez le diaporama de présentation du Projet République (PDF)

Vue d'ensemble de la future place de la République

Deux espaces indépendants

Ce nouveau bâtiment, habillé d'une "double peau vitrée", s'articulera autour de deux entités indépendantes, reliées au dernier niveau :

  • Le triangle République, dont le rez-de-chaussée sera dédié à la gastronomie et aux produits du terroir par la création d'une halle gourmande. Les trois niveaux au-dessus seront consacrés à des espaces de co-working.
  • Le Forum, composé d'enseignes commerciales et de service qui accueilleront des moyennes et grandes surfaces tels que des magasins de sport, de mode, beauté, accessoire, équipement de la maison.

Au dernier étage, les toits-terrasses, de ces deux bâtiments reliés par une passerelle accueilleront un restaurant ainsi que des zones de détente et de bien-être.

En souterrain, la création d'un nouveau parking de 450 places est également prévue en complément des 520 places du parking de la République.

Redonner à la place de la République son aspect central

Cette nouvelle offre commerciale s'inscrit dans un contexte plus large de renforcement de l'attractivité de l'offre commerciale du centre, sur un périmètre allant de la Cité Gardin à la Tour Leroy.

"Dans les années à venir, la place de la République a vocation à redevenir la place centrale de Caen", commente Sonia de la Provôté, 1ère adjointe en charge de l'urbanisme, de l'habitat et du renouvellement urbain. "Ce nouveau projet pourrait attirer les touristes dans notre centre-ville", ajoute Véronique Debelle, adjointe en charge du commerce.

Le plan de redynamisation du centre-ville prévoit également :

  • la possibilité de traverser les jardins de la Préfecture et du Conseil départemental, du boulevard Bertrand à la rue St Laurent (église de la Gloriette) 
  • la requalification de la place de la République, avec un nouveau traitement paysager 
  • la requalification des voiries de la place de la République, en lien avec le boulevard Maréchal-Leclerc, en attente du réaménagement de l’îlot Bellivet

Les grandes étapes du projet

  • Juin 2014 – mai 2015 : échanges avec les différents acteurs sur l’état des lieux et les enjeux pour le centre-ville de Caen à l’horizon 2020
  • Conseil municipal du 29 juin 2015 : définition d’un périmètre d’étude et d’un périmètre de droit de préemption urbain renforcé
  • Été 2015 : consultation pour le lancement d’une étude de diagnostic sur l’aménagement et le commerce du centre-ville
  • Octobre 2015 : choix du Cabinet Bérénice pour l’étude
  • Mars 2016 : présentation de l'étude de diagnostic en réunion publique
  • 14 mars 2016 : présentation de l’appel à projets en conseil municipal
  • 15 juin 2016 : remise des candidatures à l’appel à projets
  • 4 et 5 juillet 2016 : auditions des candidats et choix de deux projets à retravailler
  • 26 septembre 2016 : nouvelle audition et choix du groupe JEL Diffusion / Sedelka - Europrom
  • 12 octobre 2016 : présentation du projet en réunion publique
  • 17 octobre : présentation du projet retenu au conseil municipal
  • 29 décembre 2016 : désaffectation du site, entrainant la fermeture des 120 places de stationnement à ciel ouvert.
  • Début 2017 : lancement de la consultation pour les aménagements de la place auprès d'un architecte-paysagiste
  • Fin des travaux prévue à l'horizon 2020-2021

En images

Projet République

Documents à télécharger

Vrai ? Faux ? Les réponses à vos interrogations

Nous n'avons pas besoin d'un énième centre commercial à Caen.

Faux. Le diagnostic réalisé en mars 2016 par le cabinet Bérénice souligne la nécessité de créer une offre commerciale différenciante des grands pôles commerciaux de périphérie. De par sa configuration, le projet permettra d'accueillir des enseignes locomotives, ne pouvant pas s'implanter dans l'offre commerciale actuelle du centre-ville (surface des locaux insuffisante).

Ce nouvel espace accueillera également une halle gourmande de 1200 m2 et un espace de co-working, propice au développement d'une économie collaborative. Enfin, son architecture, avec notamment des toits-terrasses accesibles au public, en fera un lieu de convivilaité et de promenade.

Il y avait d'autres endroits pour implanter ce projet.

Vrai. Mais le choix de la place de la République n'est pas anodin. La ville souhaite redonner à cette place le rôle central qu'elle a perdu au fil des années en y implantant des commerces, des bureaux, des espaces de loisirs (sur l’actuel parking) et en restructurant complètement l’espace public (place de la République). La place de la République était l’une des premières places royales de France avec la Place des Vosges et la Place Dauphine à Paris.

De plus, le projet de Halle gourmande et d'espace commercial n'impacte que la partie occupée par le parking aérien, entre les rues Saint-Laurent, Auber et Saint-Jean-Eudes. 

Rappelons que le réamanégement de la place de la République dans un projet global d'amélioration de la circulation piétonne et de l'offre commerciale en centre-ville.

Ce projet va réduire l'offre de stationnement.

Vrai à court terme. Les 120 places du parking aérien vont être immobilisées pour des raisons réglementaires (désaffectation, déclassement…) à partir du 29 décembre 2016. Les tarifs des parkings souterrains Doumer et République seront harmonisés avec ceux du parking aérien (1,50€/heure) pour inciter les usagers à utiliser ces parking souvent sous-utilisés. En savoir +

Faux à long terme. En souterrain, la création d'un nouveau parking sous-terrain de 450 places est prévue en complément des 520 places du parking de la République.

Les aménagements du jardin public de la place viendront après la réalisation du projet Europrom

Faux. Le cabinet (urbaniste-paysagiste) sera recruté dans le courant du 1er semestre 2017, la concertation invitera les habitants à s'exprimer sur cet aménagement dès le second semestre 2017. Les travaux de la place commenceront avant ceux du projet Europrom (procédure administrative plus simple et travaux moins lourds).