Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Communiqués de presse Améliorer l'accès à la santé des personnes handicapées en Normandie : signature de la Charte Romain Jacob
(crédit : Ville de Caen - F. Decaëns)
(crédit : Ville de Caen - F. Decaëns)

Améliorer l'accès à la santé des personnes handicapées en Normandie : signature de la Charte Romain Jacob

le 30/05/2018
(crédit : Ville de Caen - F. Decaëns)
(crédit : Ville de Caen - F. Decaëns)
Mercredi 30 mai, Joël Bruneau, maire de Caen et président du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS), Pascal Jacob, président de l’association Handidactique, le Professeur François Leroy, président de l’association Réseau des Services pour une Vie Autonome (RSVA) Normandie, Christine Gardel, directrice générale de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Normandie et tous les partenaires* ont signé la Charte Romain Jacob à l'hôtel de ville.

La Charte nationale Romain Jacob a été signée le 16 décembre 2014. C'est l'association Handidactique qui en est à l'origine.

La Charte Romain Jacob a pour but de fédérer l'ensemble des acteurs régionaux et nationaux afin d'améliorer l'accès aux soins et à la santé des personnes handicapées. Cette charte s'inscrit dans les orientations des politiques publiques en faveur de l'insertion sociale et de la pleine citoyenneté des personnes handicapées. La Ville de Caen souhaite d'ailleurs l'inscrire dans le prochain Contrat Local de Santé (CLS).

A travers les douze engagements de la Charte Romain Jacob, la Ville de Caen réaffirme sa volonté d'améliorer l'accès aux soins et à la santé pour toutes et tous. C'est déjà l'objectif prioritaire qu'elle s'était fixée dans le cadre du Contrat Local de Santé (CLS), signé avec l'ARS. Pour y parvenir, la Ville s'est employée à l'adaptation de l'offre de soins et d'éducation sur son territoire ainsi qu'au développement du pouvoir d'agir des personnes accompagnées. Cette politique a engendré le financement d'actions concrètes : actions collectives d'éducation pour la santé, semaines d'information sur la santé mentale, développement de pôles de santé libéraux et ambulatoires accessibles avec le soutien de l'URML. La création du conseil local de santé mentale (CLSM) pour les personnes en souffrance psychique résulte également de cette volonté d'améliorer l'accès à la santé de tous nos concitoyens.

La prise en charge du handicap est au coeur des politiques publiques de Caen. La municipalité met en oeuvre une politique globale de solidarité permettant à chacun de vivre de façon plus autonome et pleinement épanouissante. Accessibilité des espaces et des bâtiments publics, logement, sport, culture... Dans tous les domaines de la vie quotidienne, la Ville de Caen agit pour faciliter la vie des personnes handicapées. Cela se traduit notamment par

  • l'organisation chaque année des Etats généraux du handicap, - les travaux de mise en accessibilité des espaces publics (programme handicap voirie : 300 000 euros par an),
  • l'édition d'un guide recensant l'ensemble des dispositifs existants sur le territoire,
  • l'obtention pour le site de l'Abbaye-aux-Hommes (octobre 2017) de la marque Tourisme & handicap pour le handicap auditif et mental.

L'objectif de cette charte

Les signataires de la charte expriment leur détermination en faveur de l'accès à la santé des personnes handicapées, et à la coordination et fluidité de leurs parcours de santé.
Ils entendent ainsi contribuer à l'amélioration, pour tous, de la qualité des soins et à l'égal accès de tous à la santé.

Les signataires de la charte s'engagent :

  • à sensibiliser l'ensemble des acteurs du soin et de l'accompagnement aux personnes handicapées;
  • à suivre une formation adaptée;
  • à diffuser des initiatives réussies ayant permis d'améliorer l'accès aux soins et à la santé des personnes handicapées en milieu hospitalier, en institution comme en milieu ordinaire.

Les 12 engagements de la charte sont :

  • valoriser l'image que la personne en situation de handicap perçoit d'elle-même, et l'accompagnement
  • exprimer les besoins
  • intégrer la santé au parcours de vie des personnes en situation de handicap
  • construire une culture professionnelle commune
  • coordonner le parcours de santé
  • organiser l'accès aux soins et à la prévention.
  • faciliter et développer l'accès aux soins ambulatoires.
  • prévenir et adapter l'hospitalisation avec ou sans hébergement.
  • améliorer la réponse aux urgences médicales.
  • faciliter le recours aux technologies de l'information et de la communication.
  • mettre en oeuvre et évaluer la présente charte.

La signature de cette charte va permettre la réunion d'un groupe de travail composé des structures volontaires. Co-animé par la Mission ville handicap et le RSVA, il aura pour mission le suivi et la valorisation des engagements de la charte mis en oeuvre par les signataires.

Consulter les actions de l'Agence Régionale de Santé Normandie et du Réseau de Service pour une Vie Autonome Normandie (PDF)

Consulter la liste des 32 signataires de la Charte Romain Jacob Caen (PDF)