Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

  • 591

    C'est la surface d'espaces verts (en hectares) à Caen. Cela correspond à 25% du territoire.
  • 108 793

    C'est le nombre d'habitants à Caen au 1er janvier 2011.
  • 4

    pôles de vie des quartiers offrent un service de proximité aux habitants.
Accueil Découvrir Caen Découvrir le patrimoine Valorisation du patrimoine

Valorisation du patrimoine

Valorisation du patrimoine

La Ville de Caen met en place des dispositifs pour préserver et valoriser son patrimoine architectural, historique et culturel.

Que fait la Ville ?

La Ville a fait de la rénovation patrimoniale et de la mise en lumière une de ses priorités. Elle programme et finance chaque année des opérations pour entretenir et révéler le patrimoine architectural de la ville. C'est en moyenne 1 million d’euros par an qui est consacré à des opérations de rénovation.

Entretenir le patrimoine

Ces dernières années, ces investissements ont permis de restaurer la façade et les travées de l'église Saint-Pierre, attaquée par le temps et la pollution, les salles du rempart, le rempart Nord et la tour Puchot du Château de Guillaume le Conquérant (une des plus vastes enceintes fortifiées d’Europe). Début 2013, des travaux de sécurisation de l'église Saint-Jean ont permis d'éviter sa "Tour Porche" de s'écrouler.

Les grands programme en cours :

  • la rénovation de l'église Saint-Georges, qui abrite la billetterie et l'espace boutique des musées du Château
  • la restauration du clocher de l'église Saint-Pierre (2,8 millions d'euros)
  • la restauration des remparts Est et Sud du Château de Caen est prévue pour 2016 (4 millions d'euros)

Reconvertir des bâtiments classés

Vieilles pierres pour nouveaux usages. Plutôt que de voir des édifices historiques se dégrader, la Ville leur donne une seconde jeunesse et les ouvre aux Caennais.

La caserne Claude-Decaen, ancien poste de commandement de l’armée, accueille désormais le pôle de vie des quartiers rive droite. Le Palais ducal, derrière l’Hôtel de Ville, connaît une deuxième vie et accueille désormais l'Artothèque. Bientôt, c’est aussi le quartier Lorge (rue Caponière), ancien monastère du XVIIe transformé en caserne militaire, qui va être réinvesti par le Fonds régional d’art contemporain (FRAC).

Des bâtiments plus accessibles

La Ville travaille aussi à la mise en accessibilité de ses bâtiments. Après l’hôtel de Ville (parvis et accès à la salle du conseil municipal), les deux ponts du Château (portes Saint-Pierre et des Champs) ont été remplacés pour garantir l'accès sécurisé du public, et un ascenseur a été installé au musée de Normandie pour permettre l'accès à tous aux étages de sa collection permanente.

Les dispositifs mis en place

Aire de valorisation de l'architecture et du patrimoine

Label "Ville d'art et d'histoire"