Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Agenda Destruction annoncée #7

Destruction annoncée #7

Destruction annoncée #7

27-17
Jan-Mars
Du samedi 27 janvier 2018 au samedi 17 mars 2018
Exposition
Gratuit
Artothèque

L'Artothèque accueille un projet de l'artiste pluridisciplinaire Dominique Angel, réalisé en partenariat avec le Frac Provence Alpes Côte d'Azur.

Né en 1942 à Briançon, Dominique Angel vit et travaille à Marseille.

Poursuivant son travail sur les Pièces supplémentaires, Dominique Angel s'est tourné depuis quelques années vers l'esthétique de la destruction. C'est lorsqu'un élement d'installation est tombé et s'est brisé au sol, lors du démontage de l'une de ses expositions dans la Tour Lebel à Villeneuve-Lès-Avignon en 2009, que lui est apparu l'idée de détruire ses oeuvres.

Cet aboutissement résoud un questionnement apparue chez l'artiste, celui de la pérennité des oeuvres après sa mort. Dominique Angel perçoit et conçoit son travail comme une oeuvre unique malgré la forme accumulative : architecture de bois, sculptures en terres crues, objets divers et variés.

Le lieu devient également un matériau. Le visiteur est transporté dans l'atelier de l'artiste, de par la forme de l'ensemble, mais également par la possibilité de voir l'artiste en pleine conception, et même de l'assister.

En délocalisant son atelier, l'artiste se met en danger. La temps, suspendu et infini dans l'atelier, devient une contrainte dans l'espace d'exposition. L'atelier est un lieu privilégié de présentation et de lecture de l'oeuvre de l'artiste, le visiteur pénètre dans l'intimité, dans "l'avant".

Comme Brancusi, auquel Dominique Angel fait souvent référence pour les Destructions Annoncées tant pour la monstration, que pour la notion de monumentalité. En effet, le travail in-situ permet à Dominique Angel de réaliser des œuvres d'envergure qu'il ne pourrait réaliser en atelier.

À la contrainte du temps, s'ajoute la contrainte du lieu. Pour Dominique Angel, le travail in-situ est une manière de répondre à la difficulté architecturale propre à la notion moderne d'exposition. Il va faire interagir l'espace avec l'oeuvre, utilisant sa forme, son environnement voire son histoire, comme des élèments inamovibles le contraignant. L'installation se voit
alors déterminée par le lieu.

Infos et contact

Informations
Genre(s) Exposition
Tarif Gratuit
Lieu(x) Artothèque
Accès handicapé NC
Public

tout public