Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Mairie Conseil Municipal Expression politique Majorité / Élus du groupe "Réussir Caen, vraiment" Une ville qui bouge pour une attractivité et une qualité de vie renforcées
Majorité / Élus du groupe "Réussir Caen, vraiment"

Une ville qui bouge pour une attractivité et une qualité de vie renforcées

Majorité / Élus du groupe "Réussir Caen, vraiment"

Une ville qui bouge pour une attractivité et une qualité de vie renforcées

Le mois de septembre 2018 marque la quatrième rentrée de Joël Bruneau en tant que maire de la Ville de Caen. Durant ces quatre années, soutenu par une équipe pleinement investie à ses côtés, le maire a fait preuve d'une exigence et d'une rigueur constante pour mener à bien les grands projets du mandat 2014-2020.

Pour nous, c'est une nouvelle fois l'occasion de faire le point sur les projets achevés et ceux en cours de réalisation. Puisque le développement de l'attractivité de Caen est une priorité, la concrétisation de nos projets ne peut attendre. Ainsi, nous tenons les engagements pris devant vous.

Il est naturel d'aborder en premier lieu l'inauguration du groupe scolaire Michel-Pondaven au Chemin-Vert. Dès le début de notre mandat, nous nous étions engagés à construire un nouveau pôle enfance. Nous avions souhaité ouvrir ce nouveau bâtiment dès la rentrée 2018 et nous nous y sommes tenus. Grâce à un investissement de près de 10 millions d'euros, le quartier du Chemin-Vert se voit doté d'un nouvel équipement ultra-moderne, classé BEPOS (ce qui signifie que l'école produira plus d'électricité qu'elle n'en consommera), équipé de panneaux photovoltaïques, composé de 11 classes, du centre de médecine scolaire du nord de Caen, d'une cuisine centrale, ainsi que d'une salle de sports modulable. Jamais une municipalité n'avait engagé de tels financements pour la construction d'un pôle enfance à Caen… Ce projet est historique pour le quartier et pour la ville.

Autre investissement majeur, autre priorité concrétisée et autre quartier concerné, le 29 septembre sera inauguré la nouvelle Maison des Associations à la Guérinière. Pour renforcer notre politique de soutien au milieu associatif, nous avons construit, pour un coût de 3,5 millions d'euros, un hôtel des associations fonctionnel et à faible consommation d'énergie. Cet équipement de 1 900 m², accueillera une cinquantaine d'associations, proposera 800 m² de bureaux modulables, deux grandes salles de réunions, des espaces de travail partagés et de stockage. Ce nouvel outil participera à intensifier la vie associative caennaise qui a déjà bénéficié depuis 2014 d'une politique de redynamisation autour de la proximité, de la visibilité et de l'équité. Cet équipement municipal s'appellera « Le 1901 », en référence à la loi du 1er juillet 1901 sur la liberté d'association en France, et portera la mention « Maison des associations ». Ce nom a d'ailleurs été dévoilé lors du lancement de la 4e édition de « Place aux Assos » qui s'est tenu le 1er septembre, un événement désormais incontournable de la rentrée caennaise. 

L'agenda de la rentrée 2018 est particulièrement chargé puisque de nombreux projets sont aussi en cours de réalisation et verront le jour dans les mois à venir. Le projet le plus conséquent et le plus visible, c'est bien sûr le remplacement de l'ancien tramway à pneu par un tramway fer. Ce projet représente un investissement de 245 millions d'euros porté par l'État, le Département, Caen la mer et les fonds européens. Nous avons souhaité donner à notre territoire un véritable moyen de transports efficace, moderne et fiable. Les travaux ont débuté à la fin de l'année 2017 et nous avons pris l'engagement de de faire circuler ce nouveau tramway sur fer en septembre 2019. La facilité de déplacement est essentielle pour la vitalité de Caen et de Caen la mer, pour l'attractivité et l'économie.

Par ailleurs, d'ici la fin du mandat, des projets essentiels verront le jour : la reconstruction du théâtre des Cordes (4,7 M€), le réaménagement des écuries du quartier Lorge (1,5 M€), la construction d'une nouvelle base nautique (1,7 M€), la réhabilitation de la MJC Guérinière (2 M€), le réaménagement des espaces publics de la place de la République, du boulevard Maréchal-Leclerc, des abords de l'église Saint-Pierre (15,7 M€ engagés pour le projet global de redynamisation du centre-ville), de l'îlot Bellivet, la construction d'une nouvelle salle immersive sur l'Europe au Mémorial de Caen (2 M€), la transformation de la Presqu'île, avec notamment l'installation d'une auberge de jeunesse…

Les travaux actuellement en cours dans notre ville sont le symbole d'une municipalité qui se donne les moyens d'investir pour développer l'attractivité de sa ville, pour inciter des habitants à s'installer à Caen et pour améliorer la qualité de vie de ses administrés. Caen bouge pour son attractivité, son image mais Caen bouge avant tout pour les Caennaises et les Caennais.

Texte commun aux trois groupes de la Majorité

 

Les élus de la majorité municipale, groupe Réussir Caen, vraiment.