Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Mairie Conseil Municipal Expression politique Minorité / Élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG" Le commerce de centre-ville : avant tout, il faut une volonté
Minorité / Élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG"

Le commerce de centre-ville : avant tout, il faut une volonté

Minorité / Élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG"

Le commerce de centre-ville : avant tout, il faut une volonté

Toute commune rêve d'avoir un commerce dynamique qui réponde aux besoins de ses habitants et contribue en particulier à l'animation de son cœur de ville. Le projet « République » peut-il répondre à ces objectifs ? La majorité des commerçants comme des habitants de Caen pensent le contraire…

1 - Comment faire venir de nouveaux clients à Caen ?

Pas avec le projet « République » qui n'apporte rien de plus par rapport à ce qu'on peut avoir ailleurs. Il nous faut associer le Commerce au Tourisme et à la Culture ! Quand allons-nous proposer aux seniors et aux familles de la région des programmes à la journée associant l'offre culturelle et le tourisme autour du patrimoine, la gastronomie, le shopping, l'hôtellerie… De même, quand aurons-nous des « tours » à l'intention des touristes étrangers associant, à partir de Caen et pendant plusieurs jours, la visite des plages du Débarquement, le Mémorial et la tapisserie de Bayeux, Giverny, le haras du Pin, le Mont-Saint-Michel ?… Ceci passe par une communication un tantinet innovante ! Nous devons, avec les associations de commerçants, lancer un programme « Fidélité Caen » au moyen d'une carte de fidélité concernant les commerçants, mais aussi les musées, les équipements sportifs, les théâtres et les cinémas, et enfin les parkings (permettant aux commerçants de payer une partie du stationnement).

2 - Comment faciliter l'installation de nouveaux commerçants et leur permettre de rester ?

À Caen, les loyers commerciaux sont trop chers. Quelques propriétaires monopolisent les locaux du centre et imposent des loyers exorbitants, quitte à ne pas louer une partie de leur patrimoine. Seule une action courageuse pourra lutter contre ce niveau artificiel des loyers, pourvoyeur de cases vides. Une action sur les loyers s'impose : à Caen, la taxe sur les friches commerciales doit aller au-delà des frileux « 10% » de J. Bruneau : il faut imposer 20% la première année, 40% la deuxième année…

3 - Comment aider les commerçants au quotidien ?

Nous devons améliorer la visibilité et l'accessibilité des commerces par une signalétique efficace des commerces dans les rues. Nous devons développer le e-commerce de proximité (par le portail numérique), avec les commerçants locaux. Là encore, la Ville doit donner l'impulsion. Enfin, nous devons faciliter les déplacements et créer les conditions des courses à vélo. Ce qui est fait est insuffisant. La loi LAURE, imposant les aménagements cyclables en cas de travaux n'est même pas respectée (cf. rue de Bernières et bd Leclerc). Les bornes vélo et les abris vélos doivent être développés. Surtout, nous devons faciliter le stationnement des commerçants et de leurs salariés hors du centre-ville avec la gratuité des parkings relais et des navettes avec le centre-ville.

 

Les élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG"
Xavier Le Coutour, Claudine Maguet.