Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Mairie Conseil Municipal Expression politique Minorité / Élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG" Retour au dortoir
Minorité / Élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG"

Retour au dortoir

Minorité / Élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG"

Retour au dortoir

Le rapprochement du domicile, du travail et des commerces est maintenant un principe largement admis dans la conception moderne de la ville. Le futur est là ; la transition environnementale passe par là. En zone urbaine, on doit pouvoir vivre, travailler et se loger, sans être obligé de prendre sa voiture pour un oui ou pour un non.

Caen devrait suivre cette voie. Malheureusement, de récentes décisions prises lors du conseil municipal du 5 novembre (sur la vente de terrains de l'ancien hôpital Clemenceau ou à Beaulieu) s'en éloignent, pour revenir au schéma des années 1970, à peine amélioré, des immeuble dortoirs. Dans ce projet, aucune proposition pour accueillir des emplois, à côté des logements, alors que nous sommes sur une entrée de ville très fréquentée. La raison donnée par J. Bruneau : « Ce sera difficile à commercialiser... » De l'audace, encore de l'audace !

Lors du mandat précédent, nous avons mis en place les règlements conduisant à rapprocher le domicile du travail afin de diminuer les trajets quotidiens et les pollutions qui lui sont liées. Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) et le PLH (Programme Local de l'Habitat), sont deux documents directeurs de l'organisation urbaine à Caen la mer. Ils posent le principe de la mixité, pour « une meilleure organisation de la vie collective dans le respect de l'environnement » (SCOT, page 31) : mélangeons les activités et les logements, rapprochons domicile et travail, diminuons les trajets.

Ce qui est injustifiable, c'est que J. Bruneau s'affranchit purement et simplement des obligations du SCOT et du PLH. Suivre le SCOT et le PLH n'est pas une option. Si le SCOT et le PLH sont obligatoires, ce n'est pas pour le plaisir, mais justement pour permettre aux élus de résister aux pressions du marché. C'est une protection. Mais ce qui est regrettable au fond, c'est que par facilité, la Ville renonce à une ambition politique pourtant simple, basique.

De mon côté, je veux toujours défendre une ville en transition, vers un urbanisme plus soutenable et plus économique.

 

Les élus du groupe "Citoyens à Caen - PRG"
Xavier Le Coutour, Claudine Maguet.