Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

  • 591

    C'est la surface d'espaces verts (en hectares) à Caen. Cela correspond à 25% du territoire.
  • 106 538

    C'est le nombre d'habitants à Caen (chiffres Insee 2014)
  • 4

    pôles de vie des quartiers offrent un service de proximité aux habitants.
Accueil Grands projets Centre-ville Le Château de Caen

Le Château de Caen

Le Château de Caen

Le Château de Caen est l'une des plus grandes forteresses médiévales d’Europe en coeur de ville. Il bénéficie d'un Schéma Directeur de conservation et d’aménagement adopté en avril 2017.

Afin de replacer ce site historique majeur au coeur de la politique patrimoniale et touristique de la Ville, un "Schéma Directeur de conservation et d’aménagement a été adopté en avril 2017. Il établit une feuille de route pour la restauration et la mise en valeur du Château de Caen jusqu’en 2037.

Le montant global de l’opération chiffré à 95 millions d’€ TTC.

La Ville de Caen est maître d’ouvrage du projet avec l’aide de l’Etat, de la Région Normandie, du Département du Calvados, dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation du Patrimoine pour la valorisation de la dimension européenne et mondiale du château de Caen.

Les orientations du schéma directeur

3 axes majeurs sont définis :

  • La conservation et la pérennisation du patrimoine
  • La réappropriation du site par les Caennaises et les Caennais
  • L'attractivité touristique et culturelle du Château

Télécharger le détail des orientation du schéma directeur (pdf).

Aménagements paysagers et mise en lumière des remparts

À l’été 2019, les abords du château de Caen (porte Saint-Pierre et rue de Geôle) offriront de nouveaux aménagements paysagers. Ces travaux sont programmés en lien avec les travaux du tramway et ceux du centre-ville.

La mise en lumière des remparts, de la Tour Puchot à la Tour Mathilde, est également prévue.

Le coût de cette opération est estimé à 2 450 000 € TTC. L'équipe de maîtrise d'œuvre est Thierry Jourd'heuil paysagistes / Luc Peirolo & associés – Architecte / OGI 

Paysage

Le parti pris est de travailler les abords du château comme un parc, "le parc du Château s’invite aux portes de la Ville". Il est un lieu nourri par l'histoire et tourné vers de nouveaux usages de circulations douces. Les ambiances seront revues, grâce à des plantations d'arbres, qui redonneront de l'épaisseur et de la verdure.

Mise en lumière

Le projet fera émerger le Château la nuit, et restituera une ambiance historique avec une scénographie qui joue de la lumière seulement là où cela est nécessaire : lumière bleue, variations d’intensités, traitement en trichromie, moins de points lumineux, plus d'interactivité.

Les liens avec la Ville

L'objectif est de désenclaver et rendre visible le Château depuis la ville, lui redonner du sens et des usages, grâce à de meilleures connexions urbaines, des ambiances adoucies et moins de points de fracture. La place Saint Pierre doit être considérée comme un espace nodal, conformément à sa vocation historique (au centre du lieu du pouvoir de la ville qui faisait face au pouvoir ducal). Son traitement permettra une liaison qualitative entre le Château et Saint Pierre, une déambulation fluide dans la ville. Il coïncidera avec la fin du chantier de restauration du clocher, à la rentrée 2019.

Le château dans ses murs

Elle portera sur l’aménagement intérieur du Château (allée des musées, cheminement piéton de l’Université au centre-ville…) et la mise en valeur des points d’attraction du monument - les "trésors cachés", espaces mal connus ou inaccessibles à la visite.

Le chemin de ronde, réouvert sur le plus long parcours possible, fera également l’objet d’un travail de restauration et de valorisation.

Cette opération sera confiée à un Architecte en chef des monuments historiques (ACMH), en lien avec une équipe pluridisciplinaire.

Le coût de cette opération est estimé à 19 260 000 € TTC.

Les études de programmation se dérouleront en 2017-2018, les études de conception, en 2019-2021.