Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

  • 591

    C'est la surface d'espaces verts (en hectares) à Caen. Cela correspond à 25% du territoire.
  • 106 538

    C'est le nombre d'habitants à Caen (chiffres Insee 2014)
  • 4

    pôles de vie des quartiers offrent un service de proximité aux habitants.
Accueil Ville à vivre Prévention et sécurité Risques majeurs (DICRIM) Le risque de transport de matières dangereuses ou radioactives

Le risque de transport de matières dangereuses ou radioactives

Transport de matières dangereuses. (crédit : DR)
Transport de matières dangereuses. (crédit : DR)

Le risque de transport de matières dangereuses ou radioactives

Le DICRIM synthétise les risques majeurs sur la commune.

Situation

L'existence dans les zones urbanisées d'installation commerciales ou industrielles nécessite des approvisionnements qui empruntent les infrastructures routières, ferroviaires, fluviales, maritimes ou des pipelines, oléoducs et canalisations.

Les risques inhérents aux matières transportées peuvent être de type explosion, incendie, dispersion de nuage toxique, déversement.

Réglementation, prévention

La prévention porte essentiellement sur :

  • la résistance mécanique très élevée des contenants,
  • le confinement et le stockage des matériaux tant sur le lieu de départ que d'arrivée,
  • la codification normalisée sous forme d'icônes et de textes des matériaux transportés,
  • l’identification des zones à risque et la déclaration des dates et itinéraires de transport,
  • la mise en place de protocoles et de moyens de secours par l’industriel.

Le risque majeur de type SEVESO est peu présent dans la région ; Les itinéraires limitent les passages en centre ville et la desserte d'entreprises à risques classées sur d'autres communes, notamment les zones industrielles de Carpiquet et le dépôt pétrolier de Mondeville, se fait par des voies de contournement.

Les interventions publiques

Les accidents éventuels donnent systématiquement lieu à l'intervention des Sapeurs pompiers.

En cas de gravité ou de phénomène étendu, le Préfet peut déclencher différents plans de secours selon la nature des substances transportées et déclenche à cette occasion les moyens techniques privés et publics dont :

  • Le "plan ROUGE:" destiné à porter secours à de nombreuses victimes,
  • Le "plan T.M.D. " en cas d'accident survenant aux transports de matières dangereuses transportées en vrac ou en colis,
  • Le "plan T.M.R." en cas d'accident survenant aux transports de matières radioactives entrant dans la classe de risque 7,
  • Les plans d'intervention sur canalisations établis par l'exploitant pour les canalisations importantes (TRAPIL,...)

Les bons réflexes en cas d'accident

Si vous êtes témoin d'un accident,donner l'alerte (tél. 18 pompiers) en précisant le lieu, la nature du moyen de transport, le nombre approximatif de victimes et si possible, le numéro du produit et le code de danger situés à l’arrière du véhicule.

Avant

Alerte éventuelle avec sirène (trois séquences d'une minute séparées par un silence, son modulé montant et descendant).

Pendant

  • Ne pas aller sur les lieux de l'accident,
  • Enfermez vous dans le bâtiment le plus proche ; ne pas rester à l'extérieur dans un véhicule,
  • Boucher toutes les entrées d'air,
  • Eloignez vous des portes et fenêtres,
  • Ne pas fumer, ni flamme, ni étincelle,
  • Vous laver en cas d'irritation et si possible, vous changer,
  • Ne pas téléphoner,
  • Ecoutez la radio pour connaître les consignes à suivre,
  • Attendre les consignes des autorités ou le signal de fin d'alerte pour sortir (sirène avec signal continu de 30 secondes).

Après

  • Faîtes vous examiner en cas de blessure, d'irritation, d'exposition,
  • En cas de dégât matériel, prendre contact avec votre assureur, dresser un inventaire, faire des photos, évaluer le désordre.