Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

  • 591

    C'est la surface d'espaces verts (en hectares) à Caen. Cela correspond à 25% du territoire.
  • 106 538

    C'est le nombre d'habitants à Caen (chiffres Insee 2014)
  • 4

    pôles de vie des quartiers offrent un service de proximité aux habitants.
Accueil Démarches Créer sa société

Créer sa société

    (Crédits : Ville de Caen / F. Decaëns)
    (Crédits : Ville de Caen / F. Decaëns)

    Créer sa société

    Auto-entrepreneurs, artisans, professions libérales, artistes… Si tous partagent l'envie de créer leur entreprise, chaque projet est unique et nécessite des démarches adaptées.

    Les étapes de la création d'entreprise

    La création d'entreprise passe par différentes étapes, pour lesquelles vous pourrez obtenir de l'aide auprès de nos organismes partenaires (CCI Caen Normandie, Chambres des métiers et de l'artisanat Basse-NormandieSynergia…). Ceux-ci vous guideront dans l'élaboration de votre projet, selon son avancement et vos besoins.

    1. Préparation du projet de création d'entreprise
    2. Diagnostic : analyse du marché et de la concurrence
    3. Prévisionnel économique et financier
    4. Trouver des financements
    5. Choix de la forme juridique de l'entreprise (auto-entrepreneur, Société Anonyme…)
    6. Fiscalité de l'entreprise et protection sociale
    7. Recherche d'un local
    8. Démarches administratives

    Plus d'infomations sur le site entreprendre en Basse-Normandie.

    Les démarches classiques

    L'entrepreneur doit s'inscrire au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) adapté, selon le domaine d'activité de l'entreprise :

    (Crédits : CCI de Caen)

    Source : CCI de Caen

    Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter l'annuaire des CFE ou faire vos démarches en ligne sur guichet-entreprises.fr.

    Le créateur d'entreprise doit également penser à :

    • Vérifier que le nom de son entreprise n'est pas déjà utilisé ou déposé en tant que marque auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).
    • S'assurer (assurance de biens, d'activité, de risques spécifiques et/ou de personnes). Dans certains cas, l'assurance n'est pas obligatoire mais l'entrepreneur doit bien mesurer les risques s'il choisit d'y renoncer.
    • Adhérer à une caisse de retraites de salariés dans les trois mois après l'immatriculation de l'entreprise. Cette étape est obligatoire, même si vous démarrez votre activité sans salarié.
    • S'inscrire au répertoire SIRENE, tenu par l'INSEE.  
    • Ouvrir une ligne téléphonique professionnelle.
    • Se faire connaître à La Poste (dépôt des signatures des dirigeants de sociétés et personnes morales)

    Selon le type d'activité, d'autres démarches sont à prévoir (c'est  notamment le cas pour certains commerçants). Pour obtenir plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l'APCE (Agence Pour la Création d'Entreprises) . 

    Cas particulier : l'auto-entrepreneur

    Les démarches de l'auto-entreprenariat ont été simplifiées pour permettre à un plus grand nombre d'y accéder. L'auto-entrepreneur peut cumuler deux activités, à condition d'avoir un statut différent (ex : salarié, demandeur d'emploi, étudiant, retraité…). Attention, le chiffre d'affaire hors taxe de l'auto-entrepreneur ne doit pas dépasser :

    • 81 500 € pour les activités de commerce et de fourniture de logement (hôtels, chambres d'hôtes, gîtes ruraux, meublés de tourisme)
    • 32 600 € pour les prestations de service et les professions libérales relevant des BNC (Bénéfices non commerciaux) ou des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

    Pour devenir auto-entrepreneur, il vous suffit de remplir la déclaration correspondante  auprès du Centre de Formalité des Entreprises, par internet ou par courrier.  

    Toutes les informations et les démarches sur le statut d'auto-entrepreneur sur le site de l'URSSAF.