Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

  • 591

    C'est la surface d'espaces verts (en hectares) à Caen. Cela correspond à 25% du territoire.
  • 106 538

    C'est le nombre d'habitants à Caen (chiffres Insee 2014)
  • 4

    pôles de vie des quartiers offrent un service de proximité aux habitants.
Accueil Sortir Culture Les temps forts Prix littéraire de la Ville de Caen

Prix littéraire de la Ville de Caen

(crédit : Ville de Caen / F. Decaëns)
(crédit : Ville de Caen / F. Decaëns)

Prix littéraire de la Ville de Caen

Le Prix littéraire de la ville de Caen illustre, depuis plus de 40 ans, une volonté politique de valoriser la lecture et les auteurs.

Le Prix littéraire de la Ville de Caen-Normandie récompense annuellement des ouvrages littéraires d'auteurs originaires de l’ex Basse-Normandie (Calvados, Manche, Orne), y résidant ou l’ayant choisie pour cadre de leur œuvre, à l’exclusion expresse des ouvrages scientifiques et des textes relatifs à la connaissance ou au savoir proprement dits (histoire, droit, sciences humaines…).

Prix 2018

Les lauréats depuis 1976

L'historique

Le jury

+ d'infos

Le Prix littéraire de la ville de Caen sur les réseaux !

Contact

Bibliothèque Alexis-de-Tocqueville

Prix 2018

Lauréate : Alice Zeniter, L'art de perdre

Le Prix littéraire 2018 de la Ville de Caen est attribué à Alice Zeniter pour son roman L’art de perdre paru aux éditions Flammarion. La proclamation par Claudette Caux, présidente du jury, a eu lieu jeudi 22 mars.

Alice Zeniter recevra son prix le vendredi 13 avril prochain, à 18h, à l’hôtel de ville.

Le jury caennais avait déjà distingué la toute jeune écrivaine, en 2004, pour son premier roman, Deux moins un égal zéro publié par la maison d’édition nantaise Le Petit véhicule. Alice Zeniter terminait alors ses études au lycée Marguerite-de-Navarre d’Alençon. Elle ne cesse pas d’écrire depuis.

L’art de perdre est son cinquième ouvrage.

Il a été remarqué dès la rentrée littéraire de 2017 et a obtenu déjà plusieurs récompenses :

  • Prix Goncourt des lycéens
  • Prix littéraire du Monde
  • Prix des Libraires de Nancy
  • Prix Landerneau des lecteurs.

Les jurés de Caen ont été également très sensibles au récit entrepris sur trois générations d’une famille kabyle, depuis les premières secousses de la guerre d’Algérie jusqu’à aujourd’hui. Comme son héroïne, Naïma, Alice Zeniter est née en région parisienne et elle est la petite-fille d’un harki. Son grand-père a fait partie de ces soldats qui, d’un côté de la Méditerranée sont considérés comme traitres et, de l’autre, comme embarrassants.

Le premier prix pour l'art de perdre L’art de perdre est suivi des ouvrages de Didier Decoin, Le bureau des jardins et des étangs (Stock) et Pascal Manoukian Ce que tient ta main droite t’appartient (Ed. Don Quichotte).

Ouvrages présélectionnés en 2018

  • Le Goût des ruines, de Bernard Allays (Le Soupirail)
  • Le bureau des jardins et des étangs, de Didier Decoin (Stock)
  • Soudain le large, de Julien Decoin (Seuil)
  • Pourvu que ça brûle, de Caryl FEREY (Albin Michel)
  • Norilsk, Caryl FEREY (Paulsen)
  • Villa Kérylos, de Adrien Goetz (Grasset)
  • Premières neiges sur Pondichéry, de Hubert Haddad (Zulma)
  • Destination, de Franck Magloire (Le Soupirail)
  • Ce que tient ta main droite t’appartient, de Pascal Manoukian (Don Quichotte)
  • Nous avons arpenté un chemin caillouteux, de Sylvain Pattieu (Plein Jour)
  • Qui es-tu Yann Andréa ?, de Thierry Soulard (Des Busclats)
  • Les vacances, de Julie Wolkenstein (Pol)
  • L’Art de perdre, d'Alice Zeniter (Flammarion)

Les lauréats depuis 1976

AnnéePrix littérairePrix lycéen
2017 Tropique de la violence, Natacha Appanah (Gallimard) non décerné
2016Je vous écris dans le noir, Jean-Luc Seigle  (Flammarion)même ouvrage
2015Le voyant, Jérôme Garcin (Gallimard)Bison, Patrick Grainville (Seuil)
2014 Le ring invisible, Alban Lefranc (Verticales)Le Roi du Lard, Didier Malhaire  (Les tas de mots)
2013Quel trésor !, Gaspard-Marie Janvier (éditions Fayard)Avez-vous l’adresse du paradis ?, François Bott  (Cherche-Midi)
2012La chair du temps, Belinda Cannone (Stock)Un garçon singulier, Philippe Grimbert (Grasset)
2011Les trois saisons de la rage, Victor Cohen-Hadria (Albin Michel)Le journal intime de Benjamin Lorca, Arnaud Cathrine (Verticales)
2010Mal tiempo, David Fauquemerg (Fayard)même ouvrage
2009Les déferlantes, Claudie Gallay (éd. du Rouergue)L’archange et le procureur, Christophe Bigot (Gallimard)
2008Julien Letrouvé, colporteur, Pierre Silvain (éd. Verdier)Omaha crimes, Michel Bussi (PTC)
2007L'élégance du Hérisson, Muriel Barbery (Gallimard)même ouvrage
2006Horowitz et mon père, Alexis Salatko (Fayard)Orages sur Calcutta, Éric Le Nabour (Presses de la Cité)
2005ÔVerlaine, Jean Teulé (Julliard)même ouvrage
2004Deux moins un égal zéro, Alice Zeniter (éd. du Petit véhicule)Transit, Abdourahman Waberi (Gallimard)
2003Ouvrière, Franck Magloire (éditions de l'Aube)même ouvrage
2002 La Princesse Oubliée, Laurent Joffrin (Robert Laffont)même ouvrage
2001Anniversaire, Alain Spiess (Gallimard)La prime aux loups, Joëlle Guillais (Belfond)
2000Indigne Indigo, Michel Caillou (Seuil)L’aîné des orphelins, Tierno Monenembo (Seuil)
1999Chemin des Fleurs & Désert, Claude Lucas (Flammarion) La soumission, Amin Zaoui (Le serpent à plumes)
1998Louise, Didier Decoin (Seuil)Le baraquement américain, Alain Genestar (Grasset)
1997La Roseraie, Michel Besnier (Fayard) 
1996Un Pont entre deux rives, Alain Leblanc (Anne Carrière) 
1995La Souille, Franz-Olivier Giesbert (Grasset) 
1994La Terre ronde, François de Cornière (Les Ateliers du Gué) 
1993L'Étrange rentrée de 1843, Fabienne Reboul-Scherrer (Plon) 
1992La Fiancée du Nord, Marie-Josèphe Guers (J.C. Lattès) 
1991Clément chez les Calmistes, Michel Besnier (Seuil) 
1988Le pain des Cantelou, Sylvie Anne (Presses de la Renaissance) 
1987Les Paras perdus, Jean Mabire (éditions de la Cité) 
1986Lettre à Alexandrine, Catherine Descours (Olivier Orban) 
1985Carènes, Jean-Louis Backes (Grasset) 
1983Choix de Poèmes, Robert Delahaye (Le Pavé) 
1981Les Feux du bocage, Henri de Grandmaison (Grasset) 
1978Car ils croyaient brûler le diable en Normandie, Louis Costel (Le Cercle d'or) 
1977Portrait de Gabriel, Catherine Rihoit (Gallimard) 
1976Les Flamboyants, Patrick Grainville (Seuil)