Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications Le cardon sauvage

Publication

Environnement et Cadre de Vie

Plante du mois

Le cardon sauvage

Publié le 30/06/2017

Connu en France depuis le 16ème siècle, l’artichaut est un met couramment consommé, apprécié différemment selon les goûts ! Le cardon sauvage ne se consomme pas de la même façon.

Nom scientifique : Cynara cardunculus

L. Famille : Asteracées

À quoi ressemble t-il ?

Cultivées, les tiges portant les artichauts peuvent atteindre jusqu'à 1,50 m de hauteur. Le cardon sauvage atteint quant à lui facilement 2 m de hauteur. 

Où le trouve t-on ?

L’aire de répartition de Cynara cardunculus s'étend de l'Afrique du Nord à l'Europe méridionale ainsi qu'en Asie mineure. L'essentiel pour son développement est un environnement chaud et sec. C'est pourquoi il est possible de le trouver en bordure de champs ou de route, des endroits où la terre est souvent plus drainante.

À quelle période ?

Cette plante répond à un cycle biologique naturellement bisannuel.

Néanmoins, en raison des rejets continuels qu’elle émet, elle peut être considérée comme une vivace.

Ainsi la première année, elle développe seulement une rosette constituée de feuilles longues, profondément divisées en lobes aigus et armées d'épines grêles de 1 à 3 cm. Elles sont de couleur gris argenté, légèrement tomenteuses en dessous et longuement pétiolées. Les fleurs bleu-violacé apparaissent la seconde année de développement. Elles sont regroupées en capitules entourés d'une pièce florale en forme de fleur pointue et très dure. Ces organes ne s’autopollinisent pas, ce qui permet d’éviter les risques de consanguinité.

Pour ce faire, le cardon a développé une astuce : sur une même fleur, les stigmates sont matures 2 ou 3 jours avant la libération du pollen sur les étamines !

Très appréciées des bourdons, les fleurs fécondées produisent des graines qui ressemblent à s’y méprendre à celles du pissenlit, exceptée par leur taille : un fruit sec de forme allongée. Contrairement à la multiplication des artichauts qui s’effectuent principalement par bouturage des œilletons, les cardons se cultivent par semis. Entre février et avril, les graines sont semées sous abri chauffé. Le repiquage s’effectue dès que les plants ont 2 feuilles. Leur mise en place définitive à lieu en mai. Dans le cas du cardon sauvage, bien que l’inflorescence soit comestible, ce sont principalement les pétioles des feuilles (= cardes) qui sont utilisées.

En vue de leur consommation, il est utile au préalable de les faire blanchir. Dans un premier temps, rabattez les feuilles sur la tige. Ensuite, protégez-les de la lumière avec de la paille maintenue par de la terre. Comptez environ 3 semaines avant le prélèvement. Au-delà les cardons risquent de pourrir.

Des vertus médicinales ...

Enfin, Cynara est une plante médicinale riche en insuline, un sucre consommable par les personnes diabétiques. Il contient également des sels minéraux et glucides.

En outre, il est utilisé pour « nettoyer » le foie grâce à un principe amer nommé cynarine.

Retour aux publications