Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications En avril, la viorne de Corée

Publication

Environnement et Cadre de Vie

Plante du mois

En avril, la viorne de Corée

Publié le 31/03/2017

Elle illumine le jardin de sa floraison nacrée et embaume nos allées d’un parfum puissant,

Nom scientifique : Viburnum carlesii Hemsl.

Famille : Adoxacées

 

                                   En avril, la nature redémarre et nous offre une belle palette de végétaux variés et attractifs par leur couleur, odeur…  Viburnum carlesii fait partie de ces « pépites » à découvrir car il illumine le jardin de sa floraison nacrée et embaume nos allées d’un parfum puissant. Un régal pour les sens !

                                   Appelé communément viorne de Corée en raison de son origine géographique, il est également désigné par le nom viorne de Carles. Une allusion cette fois à William Richard Carles (1848-1929), interprète consulaire en Chine puis en Corée à partir de 1884. Très intéressé par la nature, il communiqua d’ailleurs un certain nombre de données sur la flore spontanée de ces pays.

Viburnum carlesii est un arbuste caduc qui peut atteindre 3 m de haut, avec toutefois une moyenne constatée entre 1,5 m et 2 m. Il ne nécessite pas de taille particulière et conserve un développement dense et une forme arrondie sans besoin d’intervention humaine. Au début du printemps, des feuilles gaufrées, de couleur légèrement bronze, se développent sur les branches. Par la suite, elles seront uniformément vertes pour finalement prendre de jolies teintes rouges à l'automne. De forme ovale, elles sont délicatement dentelées sur leur bord.

Les inflorescences se développent au bout des branches. Elles se présentent sous la forme d’ombelles bombées, couvertes de petites fleurs légèrement rosées au moment de leur éclosion, qui blanchissent au fil de leur épanouissement.

En forme d'étoile, chaque fleur dégage un parfum capiteux particulièrement agréable. Attention toutefois à bien tailler votre arbuste pour faire des bouquets et ainsi éviter de déséquilibrer le port de votre viorne.

En septembre-octobre, l’arbuste se couvre de petites baies rouges très ornementales. Toxiques pour nous (risque de vomissement), elles raviront les oiseaux à la recherche d'une nourriture hivernale.          

Voici quelques conseils de plantation :

  • Il peut être disposé en isolé, au sein d’une haie champêtre ou bien d’un massif arbustif.

  • Il apprécie une orientation très largement ensoleillée, un sol ordinaire et surtout frais.

  • Faites votre choix : il existe de nombreux cultivars offrant des différences de couleur plus ou moins prononcées sur les fleurs.

Et si vous souhaitez faire découvrir cette viorne à vos amis, n’hésitez pas à tenter une multiplication par « bouture à talon » courant d’été ou un prélèvement par marcottage en automne.

 

Retour aux publications