Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications En mars, le souci d'eau

Publication

Développement durable

Plante du mois

En mars, le souci d'eau

Publié le 28/02/2017

En mars, avec l'arrivée du printemps, la nature se réveille peu à peu...

Animaux et végétaux restent discrets, et pourtant, en cherchant bien, la couleur est bien là ! Ainsi, à proximité d'un étang ou d'un milieu marécageux, vous pourrez apercevoir les fleurs du souci d'eau, remarquables par leur jaune éclatant

Bien que les zones humides soient en régression, ce végétal reste largement présent en France. C'est pourquoi il est identifié sous bon nombre de nom vernaculaire : caltha des marais, chaudière d'enfer, gannille, pacoteure, sarbouillotte…

Caltha palustris se repère facilement sur les rives des étendues d'eau. Cette plante vivace à souche rhizomateuze se développe sous forme de touffe pouvant atteindre 60 cm de haut et s'étaler sur 20 à 40 cm de largeur. Elle apprécie les situations ensoleillées ou légèrement ombragées. Elle développe des tiges creuses qui portent des feuilles longuement pétiolées, glabres et luisantes. En forme de cœur, leur bord est délicatement crénelé ou dentelé.

La floraison est visible du mois de mars jusqu'au début de l'été. La fleur offre la particularité de ne pas porter de pétales.

Ainsi, ce qu'elle nous présente d'un magnifique jaune vif n'est autre qu'un assemblage de sépales pétaloïdes ! Cela signifie que les sépales, habituellement vertes, se sont colorées et "imitent" la corolle. Au nombre de cinq, ces éléments protègent le cœur de la fleur et laissent apparaître un grand nombre d'étamines lorsqu'ils sont ouverts. D'un diamètre de 4 à 6 cm, les fleurs très nectarifères attirent bon nombre d'abeilles.

Après fécondation, les fruits qui se développent utilisent deux techniques pour disséminer leur semence :

  • La  zoochorie, car les crochets dont ils sont pourvus leur permettent de s'accrocher au pelage animal,
  • L'hydrochorie, car les graines en flottant ont la capacité d'aller germer à plus ou moins grande distance du pied mère.

Souci d'eau : mode d'emploi

Voici quelques conseils si vous souhaitez l'installer autour de votre plan d'eau.

  • Offrez-lui une terre ordinaire enrichie avec de l'humus et assurez-vous qu'elle soit toujours humide voire sous quelques centimètres d'eau.
  • Surveillez-là : c'est une plante résistante aux insectes et maladies, ce qui n'exclut pas de possible attaques de rouille au printemps.

Facile à trouver à la vente, plusieurs variétés existent et certaines à fleurs doubles.

À découvrir absolument…

Retour aux publications