Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications En septembre, le Faux poivrier

Publication

Plante du mois

En septembre, le Faux poivrier

Publié le 31/08/2018

La plante aux baies roses...


Nom scientifique : Schinus molle
Famille : Anacardiacées
Le Faux poivrier est une plante dont l‘odeur rappelle une épice bien connue et fréquemment utilisée en cuisine, le poivre. Attention toutefois à ne pas le confondre avec le "véritable" poivrier (Piper nigum) dont les fruits séchés donnent le poivre noir ou gris.


Une floraison et une fructification odorante
Ce petit arbre au feuillage et aux baies odorantes est une véritable invitation à la découverte du monde des épices !
Le faux poivrier prend ses " racines " en Amérique latine (Mexique, Pérou), et se développe dans un grand nombre de pays au climat méditerranéen, il ne supporte pas les températures inférieures à 5°C.
Cet arbre au feuillage persistant peut rapidement atteindre une hauteur de 10 à 15 mètres, en raison d’une croissance rapide (jusqu'à 1 mètre par an). Ses branches souples et retombantes portent des feuilles composées de 10 à 18 folioles dentées, vert foncé, et d’une longueur moyenne de 15 centimètres. Les sujets femelles de cette plante fleurissent au printemps dans leur pays d'origine et produisent des inflorescences jaunes à odeur délicatement poivrée. En Normandie, en raison du climat océanique, elles ne s'épanouissent pas avant le mois d'août. S'il y a fécondation, en automne elles laissent la place à des grappes de baies roses odorantes. 

De multiples utilisations
Dans les Andes péruviennes, connu sous le nom de "molle" (prononcé " moyé "), il est utilisé comme combustible et en barrière naturelle dans les champs. Les fleurs de la plante servent également à la fabrication d’une boisson, une bière andine nommée " La Chicha ".
En Europe méditerranéenne, du fait de son caractère ornemental, le faux poivrier est fréquemment cultivé en haies denses et comme arbre d'ombrage.
Côté cuisine, ses baies roses séchées servent à aromatiser les plats. Les feuilles dégagent également une  fragrance poivrée avec toutefois moins d’intensité. Leur utilisation est donc plus restreinte.
Schinus molle possède des propriétés médicinales anti-inflammatoire, antiseptique, antispasmodique et vasoconstrictrice. Il produit également une huile essentielle utilisable contre les douleurs rhumatismales et articulaires, les grippes et les affections respiratoires (en inhalation).
Enfin, les incas employaient la résine de cet arbre pour embaumer les morts qui rejoignaient ainsi le monde des esprits dans un cadre raffiné...

 

Retour aux publications