Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications Epine du Christ

Publication

Environnement et Cadre de Vie
Epine du Christ (Crédit - Ville de Caen)

Plante du mois

Epine du Christ

Publié le 02/12/2008

Nom scientifique : Euphorbia milii L. Famille : Euphorbiacées

L'épine du Christ est un arbuste fortement ramifié pouvant atteindre plus d'1,50 m de haut. Ses tiges sont marrons grisâtres et anguleuses jusqu'à 2cm de diamètre. L'épiderme produit un grand nombre d'épines simples jusqu'à 5cm de long. Les feuilles sont ovales, d'environ 1 à 2 cm de large sur 7 à 8 cm de long, vertes aux bords parfois rouges. Le feuillage naît et reste localisé au sommet des rameaux car il tombe au fur et à mesure de la croissance des tiges.

Les fleurs, insignifiantes, naissent au sommet des tiges, en groupes de 2 à 8, à l'extrémité de longs pédoncules. Entourées de deux bractées (cyathes) rouges, elles donnent l'illusion d'une fleur rouge de 2cm de diamètre. Elles persistent longtemps sur la plante. Les fruit qui leurs donnent suite sont composés de trois loges expulsant les graines à maturité.

Cette description correspond à l'espèce type, de moins en moins fréquente en collection. De nombreuses variétés existent, notamment la variété hislopii aux tiges plus épaisses (4-5 cm de diamètre), aux épines plus courtes, aux feuilles de 10-12 cm de long et aux bractées plus grandes, ou la variété tenuispina aux tiges naissant d'un caudex. Ce sont surtout les cultivars hybridés avec Euphorbia lophogona, voire Euphorbia viguieri, reconnaissable aux épines courtes regroupées en faisceaux alignés, aux bractées de différentes couleurs, principalement jaunes, roses ou rouges et fleurissant sur une plus longue période qui ont tendance à supplanter l'espèce type en culture.
Cette plante, de culture facile, est quelque peu sensible à l'excès d'humidité. L'arrosage se fait donc lorsque la terre aura séchée sur plusieurs centimètres. En hiver, il est nécessaire d'observer une période de repos marquée par des arrosages très espacés, période de repos pendant laquelle la plante peut perdre toutes ses feuilles. Mais les nouveaux cultivars, qui fleurissent toute l'année, apprécient un peu plus d'eau et n'ont pas besoin de période de repos. Ils supportent le plein soleil mais ont une préférence pour un endroit légèrement ombragé.
Attention tout de même : si cette euphorbe est donnée comme étant résistante à une température minimale de 7°C, voire à de très courtes et faibles gelées pour certaines variétés, on évitera de descendre en dessous de 10°C.

Vous pourrez aisément la reproduire par bouturage de tiges, les fruits apparaissant rarement en culture. Coupez une tige, mettez les deux coupes sous l'eau courante pour arrêter l'écoulement de latex, en frottant très délicatement pour retirer l'excès de latex déjà écoulé. Laissez sécher de 24 à 48 heures et plantez dans un mélange léger et aéré. Maintenez à mi-ombre et arrosez très légèrement jusqu'à la reprise de croissance. Une légère chaleur de fond peut aider l'apparition des racines mais n'est pas indispensable.
L'épine du Christ est ainsi nommée pour la ressemblance de ses rameaux avec ceux ayant composé la couronne d'épines portée par le Christ lors de son supplice. Les fleurs rouges évoquent également les gouttes de sang du Christ versées du fait des épines. Mais cette euphorbe était inconnue à l'époque, c'est une autre plante, méditerranéenne, qui est en fait évoquée dans la bible (selon les avis, une aubépine, un acacia, une amarante,...).

Retour aux publications