Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications La récolte des châtaignes

Publication

Environnement et Cadre de Vie

Carnet du naturaliste

La récolte des châtaignes

Publié le 29/08/2017

La châtaigne, un fruit de saison à découvrir

 

Les balades de septembre nous transportent très vite à l'orée de l'automne. Outre la diminution de l'ensoleillement et la reprise de l'école, c’est également une période significative pour la récolte de fruits sauvages. Ce sont toujours de merveilleux moments qui nous permettent de reprendre contact avec la nature.

La châtaigne est probablement le fruit le plus représentatif de la fin de l'été. Selon la météorologie ou les variétés, elle pourra être récoltée en plus ou moins grande quantité en septembre. Vous pouvez, dès maintenant, repérer les futurs endroits de récolte. En effet, les châtaigniers se développent fréquemment dans des espaces privatifs qu'il importe de respecter. Par ailleurs, ces récoltes coïncident avec l'ouverture de la chasse : évitez les dimanches et jours fériés et équipez-vous d'un gilet réfléchissant afin de diminuer le risque d'accident.

Avant de partir en récolte, pensez à quelques équipements tels qu’un pantalon long, une paire de chaussures de marche ou des bottes et éventuellement des gants. Un bâton vous sera très utile pour gauler (secouer) les branches basses et faire tomber des châtaignes fraîches. Il pourra également vous servir à ouvrir les bogues piquantes. Bien entendu, prévoyez un panier ou un pochon pour le transport de la précieuse récolte dont la quantité correspondra à vos besoins !

Une fois chez vous, pensez à effectuer un tri parmi les châtaignes. En effet, certains fruits sont susceptibles d’accueillir un hôte clandestin sous la forme d'un ver. Il s'agit de la larve d'un petit papillon, le carpocapse des châtaignes (Cydia splendana). La meilleure façon de repérer les fruits véreux est de les faire tremper dans un seau d'eau durant 30 mn. Brassez-les puis retirez ceux qui restent à la surface car ils sont infectés.

Passons maintenant à leur consommation ! Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • les faire griller dans la cheminée : percez la coque à l’aide d’un couteau afin que l'air chaud de la braise pénètre bien à l'intérieur

  • les conserver : en les étalant dans des caisses ajourées, dans un lieu frais et sec 

  • les congeler : faites bouillir de l'eau puis déposez vos châtaignes dans la casserole durant 2 ou 3 mn. Epluchez-les et laissez-les refroidir avant de les déposer dans le congélateur.

 

A noter que les "marrons grillés" sont en fait des châtaignes ! Les marrons sont toxiques pour l’Homme, feuillage et bogue différents vous permettront d'éviter la confusion.

 

Retour aux publications