Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications Le sacre du Printemps

Publication

Carnet du naturaliste

Le sacre du Printemps

Publié le 01/03/2018

Explosion de fleurs colorées, musicalité des oiseaux... Le printemps arrive !

Voici le Printemps,

Que les oiseaux saluent d'un chant joyeux.                                                                    
Et les fontaines, au souffle des zéphyrs,
Jaillissent en un doux murmure

"Allegro du printemps "de Vivaldi

Mars annonce le retour du printemps. Manifestation de vie sous toutes ses formes : bourgeonnement des arbres, explosion de fleurs, musicalité des oiseaux… La nature se réveille.  

Le mot "printemps" se compose de deux racines latines, prins allusion au commencement, au début, et tan pour le temps. En ancien français le terme primevere, dont la locution latine voulait dire « au début du printemps », était utilisé pour désigner le printemps. D’ailleurs en italien, printemps se dit "primavera".  

D’un point de vue scientifique, le premier jour du printemps correspond à l'équinoxe de printemps qui se situe entre le 19 et 21 mars. Cette année, cet évènement aura lieu le 20 mars. Ce phénomène se produit lorsque la position apparente du soleil est située au zénith de l'équateur terrestre. Pour nous, habitants de l'hémisphère nord, cela se concrétise par un allongement du jour. Étymologiquement, le terme équinoxe provient du latin æquinoctium, d'æquus « égale » et nox, noctis « nuit », ce qui signifie que le jour et la nuit sont de même durée.

Après les teintes monochromes de l’hiver, la nature reprend des couleurs.

Aidées des 1ers rayons de soleil, les températures remontent lentement et donnent un coup de pouce précieux à la végétation précoce de mars. Dans les clairières baignées de lumière ou les sous-bois, chaque plante poussera à son rythme et selon ses besoins. Mars nous offre un concentré d'espèces précoces, colorées et pétillantes ! Forsythia, cornouiller mâle, muscaris, narcisse, tulipe, perce-neige, anémone des bois, jonquille, violette, lamier pourpre et blanc, primevère, stellaire, tussilage, pâquerette, petite pervenche…

Les bourgeons des arbres ne sont pas en reste. Ils éclatent de vigueur libérant de jeunes feuilles aux teintes fraîches et offrant à nos yeux un festival verdoyant.

Le réveil du monde végétal précède celui du monde animal.

Ainsi, les premières fleurs sont accompagnées de nombreux insectes. Papillons, bourdons, guêpes, punaises, mouches… reprennent progressivement leur activité. Les cortèges d'insectes butineurs, à la recherche de  pollen et nectar, s'organisent autour des premiers végétaux de l'année. Cette activité garantit ainsi une pollinisation efficace et une fécondation croisée des plantes, favorable à la production de fruits et de graines.

Et si les couleurs reprennent peu à peu place dans notre paysage, le silence de l’hiver tire, quant à lui, sa révérence. En ville comme en campagne, chants et cris d’oiseaux s’élèvent gaiement dans les airs. Les oiseaux migrateurs, qui ont fui leur territoire pendant l’hiver, reviennent. Pour certains ce retour n'est qu'une étape dans leur longue migration. Pour d'autres commence la saison des amours, pour notre plus grand plaisir, car le sifflement de ces chants nuptiaux ravit nos oreilles de trilles mélodieuses.

Des quatre saisons qui composent l'année, le printemps est certainement celle dont la symbolique est la plus marquée : fin de la grisaille et du froid, retour du soleil et des beaux jours !

Retour aux publications