Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications Semez de l'exotisme

Publication

Semez de l'exotisme

Publié le 31/12/2018

La période des fêtes de fin d'année propice à la dégustation de fruits exotiques vous a donné envie de produire vos litchis, mangues, avocats et tamarins. A vos graines!

Essayons de faire germer et de cultiver des plantes peu courantes...

Le litchi

Le noyau du litchi se sépare aisément de la pulpe : sitôt mangé, sitôt semé. Sa capacité germinative est très réduite car si la graine est sèche elle ne germera plus.

  • Utilisez un substrat très drainant tel que celui que l'on propose pour les cactées.
  • Enterrez une graine dans un petit pot en prenant soin de la recouvrir de 2 cm de terreau, puis arrosez bien.
  • Faites en sorte de maintenir le substrat humide mais pas détrempé car la graine pourrirait.
  • Placez le pot sur la tablette d'un radiateur.

Une fois développée, cette plante apprécie le plein soleil derrière un voilage, ou bien une terrasse durant l'été.

Le tamarin

Le tamarin est un fruit peu connu qui peut rappeler grossièrement la forme de la cacahuète.

Dans cette gousse rigide, les graines sont enrobées de pulpe collante, sucrée et acidulée.

  • Sucez celle-ci tel un bonbon pour bien nettoyer les graines;
  • Semez les graines dans un mélange de terreau et de sable de rivière, à parts égales, à 1 cm de profondeur;
  • Chaleur soutenue et arrosages réguliers sont indispensables à la germination, mais cela reste toutefois assez facile.
  • Les graines peuvent être conservées sèches jusqu'au printemps, époque à laquelle la lumière sera plus intense et produira des plants plus vigoureux.

La mangue

La mangue quant à elle renferme un noyau fibreux, large et très plat, rappelant parfois un os de seiche.

  • Commencez par nettoyer la chair qui y adhère fortement et procédez immédiatement à la plantation, car, tel le litchi, il ne doit pas se déshydrater. Dans le cas où vous repérer un bout plus pointu, enterrez totalement la graine, la pointe vers le haut. Sinon couchez-la avant de la couvrir de terreau pour semis.
  • Arrosez régulièrement sans que l'eau ne stagne et maintenez à au moins 20°C.
  • La germination est capricieuse : soyez attentionné !

L'avocat

Le noyau de l'avocat se détache bien du fruit, du moins lorsqu'il est vraiment mûr.

  • Essuyez-le et, avec un couteau, ôtez la pellicule brune qui l'enveloppe sans blesser la graine.
  • Posez-le ensuite au sommet d'un verre étroit, pointe en haut, la base trempant dans 1 cm d'eau. Vous pouvez disposer un peu de charbon de bois dans le verre ce qui aura pour effet de conserver une eau saine.
  • Une fois que les racines sont développées, plantez l'avocat dans un pot de terreau et enterrez-le de moitié.
  • Coupez l'extrémité de la tige lorsqu'elle atteint 30 cm de haut pour qu'elle se ramifie. Si vous ne le faites pas, elle poussera en hauteur et perdra ses feuilles inférieures.
Retour aux publications