Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications Semis de conseils

Publication

Environnement et Cadre de Vie

Travaux de l'éco-jardinier

Semis de conseils

Publié le 01/03/2018

Le printemps pointe timidement le bout de son nez, et déjà les premiers semis peuvent démarrer.

Quelles techniques adopter ? Quel matériel prévoir ?

Les questions sont multiples, voici quelques éléments de réponse.

Pour un semis sous abri 

Quel contenant choisir ?

Celui-ci va varier en fonction de la taille de la graine. Ainsi, les grosses graines de cucurbitacées (citrouilles, potirons…) seront semées à l’unité. Prévoyez des pots individuels tels que pot en terre, plastique, yaourt, fond de bouteille… Quel que soit le contenant utilisé, il est important de réaliser des trous d'écoulement dans le fond. Ils permettront d'évacuer l’excédent d’arrosage. Les pots en tourbe ou réalisés en papier journal permettent quant à eux une mise en terre directe, limitant ainsi les risques de casse puisqu’il y a moins de manipulation.

Pour les semences plus petites, telles que tomate ou salade, il est pratique d’utiliser des plaques de micro-mottes. De dimensions variées, elles contiennent 24 à 96 alvéoles. Les plus petites mottes nécessitent toutefois un rempotage. Une terrine pourra également convenir pour les graines de légumes ou bien de fleurs telles que lobélias, bégonias, impatiens… La récupération peut également vous fournir un matériel précieux pour vos semis : caisse en polystyrène (garde bien la chaleur), barquette en plastique de fruits, viennoiseries (fraise, kiwi…), bouteille d'eau coupée dans le sens de la longueur… Et surtout, quel que soit le matériel retenu, pensez aux indispensables trous d'écoulement !

Dans quel substrat semer ?

D'une manière générale, préférez un terreau fin et léger qui adhèrera aux fines racines, favorisant ainsi un meilleur développement. Si vous choisissez d'utiliser un terreau de plantation, pensez à le tamiser au préalable. En effet, les morceaux de fibres présents pourraient influer sur le développement régulier de vos graines.

Quel suivi apporter ?

Prévoyez un emplacement très bien éclairé et relativement chaud, un arrosage journalier car, pour une bonne germination, celui-ci doit être régulier.

Pour un semis en place

Les graines de radis, carotte, betterave, haricot, persil… n'apprécient pas le repiquage. Semez-les donc directement à l'endroit définitif de leur culture. En fonction de l'espace disponible et du rendu souhaité, plusieurs possibilités existent. Les semences ont besoin d'un minimum de chaleur pour se développer, attention donc à ne pas semer trop tôt en extérieur (pas avant la mi-mai).

  • Semis en ligne, pour les petits espaces ou les jardins organisés "au cordeau",
  • Semis à la volée, le plus souvent utilisé pour les fleurs (mélanges fleuris, reine marguerite…) ou les graines très fines (persil).

Vous souhaitez savoir à quelle profondeur semer vos graines ? Il suffit d'évaluer la hauteur de la graine et de prévoir un trou, ligne… équivalent à 2 fois celle-ci. Trop en surface, la jeune plantule n'aura pas un enracinement suffisant et risquerait de se coucher !

Retour aux publications