Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone
logo CAEN.fr

Formulaire de recherche

Accueil Publications Vivre à l'heure des plantes…

Publication

Environnement et Cadre de Vie

Carnet du naturaliste

Vivre à l'heure des plantes…

Publié le 01/06/2018

Quand la nature évolue au fil de la journée !

 

Quoi de plus agréable que de déambuler en pleine nature ou dans un jardin, sans rien d'autre que le chant des oiseaux ou le parfum des plantes pour nous accompagner ?

Le temps semble s'arrêter et pourtant, si nous savons l'observer, la nature nous renseigne sur l’évolution de la journée. Alors plutôt que de se fier à son estomac ou au soleil, aléatoire par temps nuageux, voici quelques conseils pour puiser dans la végétation environnante des repères temporels surprenants.

A noter bien entendu que ceci est loin d'être une "science exacte", car soumise aux influences du climat, de la qualité du sol et de la culture…

 

De bon matin…

- Le jour se lève vers 5h du matin et déjà les églantiers (Rosa canina) nous gratifient de leurs petites fleurs rose claire délicates.

- A 6 heures, les belles de jour (Convolvulus tricolor) les accompagnent de leurs généreuses corolles à gorges jaunes.

- A partir de 8 heures, le mouron rouge (Anagallis arvensis) et l'œnothère odorante (Oenothera odorata) entrent dans la danse.

- En milieu de matinée, entre 9 heures et 10 heures, s'ouvrent les soucis (Calendula officinalis) et leurs grandes fleurs orange à jaune ainsi que les marguerites (Leucanthemum vulgare).

- Les végétaux, exigeants en chaleur et plein soleil attendront la fin de matinée pour s’ouvrir. C'est le cas des pavots de Californie (Eschscholtzia californica), aux graciles fleurs jaune-orangé. Ou bien encore du laiteron commun (Sonchus oleraceus) aux délicates petites fleurs jaunes ou des ficoïdes (Dorotheanthus bellidiformis), aux pétales gracieusement soulignés de blanc en leur base.

 

Jusqu'à l'après-midi…

…le moment où de nombreuses plantes se referment.  

- Ainsi la chicorée sauvage (Cichorium intybus) ferme ses fleurs bleues aux environs de 14 heures.

- Le liseron des champs (Convolvulus arvensis) commencent à refermer ses trompettes blanches entre 15 et 16 heures.

- Les fleurs jaunes du pissenlit (Taraxacum officinale) se refermeront quant à elles vers 17 heures.  

 

Vers 18h, quand toutes les autres sont refermées, la belle de nuit (Mirabilis jalapa) ouvre ses fleurs teintées de rose, jaune ou rouge… Elle restera ainsi toute une partie de la nuit, dégageant une odeur enivrante qui contribue à créer une ambiance si particulière au jardin !

Retour aux publications