Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

La colline aux oiseaux fête ses 25 printemps !

vue aérienne du parc de la colline aux oiseaux
Patrimoines Publié le 26/06/2019

Voilà un quart de siècle que l'ancienne décharge a laissé place aux 17 hectares de nature, ravissant les visiteurs de tous âges. Zoom sur une histoire hors du commun.

25 ans, toute une histoire

1923-1974
1923
Une colline... de détritus !

Par délibération du 5 novembre 1923, le Conseil municipal de Caen décide d'acquérir des parcelles, anciennes carrières, situées à proximité immédiate de la ville pour y recevoir les détritus des habitants.

En 1964, la construction de l'usine de broyage permet de séparer la partie métallique du reste des déchets, considéré comme organique.

1974
Décision d'aménager un parc paysager

la ville s'agrandit et les immeubles de trouvent désormais à proximité de la décharge. Les habitants subissent des nuisances visuelles et olfactives. Lors de la séance du Conseil municipal du 13 septembre 1974, Fanck Duncombe, alors maire-adjoint chargé de l'environnement, propose que soit aménagé un parc sur le site de la décharge.

1923-1974
1972
Fin des dépôts de déchets

En 1972, la construction de "l'usine  d'incinération des ordures ménagères et déchets industriels banal de l'agglomération caennaise" à Colombelles permet l'arrêt des dépôts des déchets ménagers sur le terrain de la Colline. la butte de déchets atteint à cette époque environ 20 mètres de haut, sur une surface de 9 hectares.

1980-1994
1980-1990
Des monceaux de terres

Après des premiers aménagements dans les années 1980, les gros travaux commencent au début des années 1990. La terre extraite à Beaulieu pour réaliser le stade d’Ornano, mais aussi ce qui est dégagé pour la déviation de Mathieu, vont permettre de recouvrir la décharge d’une phénoménale quantité de terre : 100 000 m3. L'équivalent de toute la surface de l’hippodrome de la Prairie sur 2 m de profondeur !

1980-1994
1994
Un parc floral de la Paix

En juin 1994, la Ville de Caen accueille les Floralies internationales et inaugure la Colline aux oiseaux, dans le cadre du 50e anniversaire du Débarquement. Le souvenir du ballet incessant des oiseaux au-dessus de la montagne de déchets donne son nom au parc.

1994-2019
2000
350 000 visiteurs par an

La Colline aux oiseaux affiche sa volonté d'être un lieu d'expérimentation des aménagements paysagers de la ville et de techniques écologiques. Une expérience partagée avec le public, grâce à de nombreuses animations.

Par exemple, la régénération des sols s’effectue à l’aide du compostage des végétaux taillés ou retirés, sans traitement, favorisant La biodiversité. Ce choix a notamment favorisé l'arrivée spontanée de nombreuses espèces de fleurs normandes.

2019
Nouveau printemps pour la roseraie

Cette année, des travaux ont été effectués dans la grande roseraie, promettant encore de nombreuses saisons fleuries et odorantes. 25 ans après sa création, 380 000 visiteurs profitent chaque année ce poumon vert aux multiples facettes, oubliant son passé de décharge municipale.

1994-2019
2009
Des petits nouveaux à la Colline...

2009 voit l'arrivée des paons, chèvres, cochons, et autres animaux de la ferme normande, ainsi que l'ouverture de la Maison à énergie positive. Cette dernière est une contruction écologique à la démarche haute qualité environnementale (HQE), qui produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme. Elle sert de local aux jardiniers et aux gardes et permet d’accueillir des scolaires ou des groupes.

Date de publication: 26/06/2019