Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

La passion boréale d'Éric Eydoux

Portrait d'Éric Eydoux à son bureau.
Talent caennais Publié le 14/11/2019

Universitaire, traducteur, auteur et fondateur des Boréales, Éric Eydoux goûte autant le labeur solitaire de l'écrivain que le travail en équipe. L'un comme l'autre sont éclairés par sa passion pour la Scandinavie.

"J'ai toujours considéré que l'enseignement ou l'écriture étaient inséparables d'une participation active à la vie culturelle", résume Éric Eydoux en retraçant son parcours. Voilà qui définit bien l'éminent spécialiste des pays du Nord, qui n'a de cesse de faire partager son amour des langues et de la littérature scandinaves.

Cette passion pour les terres septentrionales, Éric Eydoux la tient de sa mère, norvégienne, même s'il précise "avoir appris la langue sur le tard". Après plusieurs années passées entre France et Norvège, qui le mèneront entre autres à devenir directeur du centre culturel français d'Oslo et conseiller culturel près notre ambassade, il s'établit définitivement à Caen au début des années 1980.

Fondateur des Boréales de Normandie

Dès lors, il s'emploie avec la même énergie à étudier les rapports franco-norvégiens dans l'histoire, tout en œuvrant à renforcer ces derniers. À l'université de Caen, il cofonde et dirige de 1983 à 2004 l'Office franco-norvégien d'échanges et de coopération. "L'objectif était de consolider les liens entre les deux pays en favorisant les échanges d'étudiants, précise-t-il. En Normandie, il y a un terreau favorable lié à notre passé viking."

Dans le même esprit, il fonde en 1992 le festival Les Boréales de Normandie (renommées en 1999 Les Boréales). Maire-adjoint en charge de la culture de 2001 à 2008, il lance le salon du livre de Caen.
Le maître de conférences à l'université de Caen Normandie (jusqu'en 2004) a aussi traduit plus d'une trentaine de romans. "Dans la traduction, il y a cette dimension de recréation qui permet le maniement de la langue et qui est très inspirant", précise-t-il.

Historien et romancier

De traducteur à auteur, il n'y qu'un pas... qu'Éric Eydoux aime à faire quand il se retrouve dans son bureau, généralement très tôt le matin. Déjà auteur d'une monumentale Histoire de la littérature norvégienne (P.U.C), il vient ainsi de publier deux ouvrages :

Le premier est un essai historique édifiant sur Vidkun Quisling, figure des heures sombres de l'histoire de la Norvège qui parvint à s'emparer du pouvoir de 1942 à 1945 avec l'appui du régime nazi.

Le second est un roman policier dans lequel il se joue des codes du polar.

Président de l'association Norden, directeur de publication de la revue spécialisée Nordiques et concepteur d'une petite exposition Au fil du temps, regards français sur la Norvège, visible en novembre à la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville, Éric Eydoux cultive inlassablement sa passion et la fait partager avec une fraîcheur intacte.
 

Date de publication: 14/11/2019