Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

Livres à la rencontre de tous les publics

des enfants écoutent une femme qui leur lit un album illustré
Culture(s), Dans les quartiers Publié le 15/04/2019

De nombreux projets de médiation culturelle se déroulent en amont d'Époque, le salon des livres de Caen. Exemple avec l'IME Élie-de-Beaumont qui accueille Cécile Dalnoki, illustratrice.

  • Atelier de petits philosophes avec des élèves de grande section de maternelle,
  • prix des Jeunes lecteurs décerné par des classes de CM2 et de 6e,
  • cabanes de lecture réalisées par des enfants en soutien scolaire,
  • rédaction d'un "dictionnaire des mots parfaits" avec des résidents de l'Ehpad Mathilde de Normandie
  • ou encore atelier d'écriture avec le Service pénitentiaire d'insertion et de probation...

Une douzaine de projets de médiation au long cours sont ainsi organisés chaque année en amont du salon du livre Époque.

Une œuvre collective

L'IME Élie-de-Beaumont, Institut médico-éducatif pour enfants déficients, s'inscrit à chaque édition dans ce programme de médiation.

Pour les 25 enfants de 4 à 10 ans de l'IME, ce projet de plusieurs mois se fait cette année autour du livre de Cécile Dalnoki : Dans le ventre de l'ours.

Avec l'illustratrice, les enfants créent une œuvre collective : un ours à tiroirs, une structure de 2,4 mètres de haut à peindre et à cacher les secrets.

Un spectacle et une expo pendant Époque

Au-delà du projet dans les murs de l'IME, Dans le ventre de l'ours, c'est aussi un spectacle créé par le Théâtre du Signe. Le collège Pasteur, tout proche, met à disposition une salle pour que les enfants de l'IME découvrent la pièce.

Pendant Époque, le public pourra découvrir cette pièce et l'ours géant que l'illustratrice aura créé avec les enfants de l'IME.

"Ce projet ouvert au public permet de valoriser les enfants, leur travail, leurs compétences et leur place dans la cité, précise Laurent Delisle, de l'Association des parents et amis de personnes handicapées mentales, APAEI Caen. Nous ne sommes pas à côté, mais inclus. C'est très important pour les enfants, leurs parents et leurs enseignants."

Date de publication: 15/04/2019