Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

Un parc paysager à la conquête du Château

perspective du projet de réaménagement du château promenade
Caen demain, Patrimoines Publié le 17/09/2020

La mise en valeur du Château se poursuit avec le réaménagement de ses espaces intra-muros. Le projet lauréat, mené par l’architecte Philippe Prost et le paysagiste Thierry Laverne, a été dévoilé en Conseil municipal le 14 septembre.

Le caractère exceptionnel du château de Caen, "l’une des plus grandes enceintes castrales d’Europe", est unanimement reconnu mais l’immense site historique pâtit également "de sa dimension trop fragmentée".

L’architecte Philippe Prost et le paysagiste Thierry Laverne ont réuni autour d’eux une équipe pluridisciplinaire pour permettre à la forteresse ducale "de regagner son unité perdue et de mieux caractériser ses différents usages" : 8’18 Conception lumière, Omnium Général d’Ingénierie, Bureau d’études VRD, EVP Bureau d’étude Structure, WOR Bureau d’études Fluides, BMF Économiste

Leur projet a remporté le concours d’architecture de la Ville de Caen.

Parc arboré et paysager

Intitulée "Le Château dans ses murs", l’opération de requalification mise sur un tapis de verdure pour apporter sa cohérence au site. Environ 75 % d’espaces verts seront aménagés sur les 4 hectares du site, contre 43 % actuellement, et les automobiles seront boutées hors des remparts.

Les allées de "ce nouveau poumon du centre-ville" seront redessinées pour structurer ce grand jardin intérieur et mieux guider les visiteurs vers les musées et les points d’intérêts patrimoniaux.

Un système de récupération des eaux de pluie permettra d’irriguer les vastes pelouses pendant l’été, tandis que les grands arbres offriront leur ombre rafraîchissante.

Thierry Laverne, paysagiste : "À l'occasion de la restauration du site, il s'agit aussi de lui redonner sa dimension naturelle, qui fera du château le cœur vert de Caen (...). Ce parc de plus de 4 hectares peut devenir le lieu de rencontres au quotidien pour les caennais."

Interview réalisée par @CaenOfficiel sur Twitter.

Nouvel espace d’accueil

Pour mieux accompagner les publics (promeneurs, visiteurs, scolaires…), un espace d’accueil de 700 m² - comprenant accueil, sanitaires et librairie-boutique - sera aménagé à l’angle du musée des beaux-arts, à hauteur de la Porte des Champs.

Philippe Prost, architecte : "Ce bâtiment, je l'ai conçu comme un pavillon, un bâtiment en bois qui vient dialoguer avec le végétal et les bâtiments minéraux ; et un bâtiment fragmenté de manière à être à la croisée des chemins comme à la croisée des regards."

Interview réalisée par @CaenOfficiel sur Twitter.

Trésors cachés

Le projet de l’équipe d’architectes-urbanistes s’attache aussi à la réouverture d’endroits actuellement inaccessibles comme les vestiges du donjon, les tours des remparts et les geôles de la porte Saint-Pierre.

L’église Saint-Georges, devenue centre d’interprétation du château, complètera la promenade sur le chemin de ronde à la découverte de l’histoire de la ville et de sa forteresse.

Début des travaux en 2023

Une phase d’études est en cours pour finaliser le projet. Les travaux seront réalisés en plusieurs phases entre 2023 et 2026.

L’opération est estimée à 18 millions €, financés par la Ville avec le soutien de l’État (Drac Normandie), du conseil régional de Normandie et du conseil départemental du Calvados.

Date de publication: 17/09/2020