Aller au contenu principal

COVID-19

À compter du samedi 3 avril, les mesures liées à l'épidémie sont renforcées sur tout le territoire métropolitain, pour une durée de 4 semaines.

En savoir plus
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

Projets européens

Caen est inscrite dans deux programmes de coopération territoriale européenne : Urbact et Interreg.

L’Union européenne favorise la coopération entre les pays : des porteurs de projets de différents pays de l’Union européenne peuvent s’associer pour financer leurs projets dans des domaines très divers.

Il s’agit de :

  • Trouver des solutions communes à des enjeux communs au-delà des frontières
  • Favoriser la création de partenariats entre acteurs publics et/ou privés de plusieurs pays

Afin de mieux répondre aux besoins partagés des populations et des entreprises de régions frontalières ou de larges espaces géographiques afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens de l’UE et de renforcer le sentiment de citoyenneté européenne.

Le programme Urbact apporte un soutien aux villes afin de favoriser l’émergence de solutions innovantes et durables à leurs problématiques, qui prennent en compte les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement urbain.

La Presqu’île de Caen, qui a bénéficié de la labellisation Projet d'Intérêt Majeur régional en 2019, a suscité l’intérêt de l’Europe via ce programme dès 2016.

    2nd chance : le réveil des géants endormis

    En 2016, la Ville de Caen s’est inscrite dans le réseau porté par la Ville de Naples portant sur la thématique de la réactivation des friches urbaines.

    Le groupe de travail caennais a choisi de travailler sur la réactivation de la Presqu’île, et plus spécifiquement sur deux sites emblématiques de son passé industriel :

    • le tunnel : ancien site de production d’éléments préfabriqués en béton pour la reconstruction de la ville, le bâtiment a été désigné pour le groupe de travail pour accueillir un projet artistique, avec des collectifs culturels qui l’occuperont et organiseront des événements et performances.
    • les tonneaux : ancien entrepôt de stockage, le site sera dédié à l’alimentation et à l’agriculture urbaine.

    RU:RBAN : agriculture urbaine pour villes résilientes

    Cet ancien bâtiment de stockage pour les activités portuaires, inutilisé depuis 2016, deviendra un lieu dédié à l’agriculture urbaine.

    © Quentin Duny

    En 2018, la Ville de Rome - précurseur sur le sujet a constitué un réseau de 6 villes européennes pour travailler pendant 2 ans sur la thématique de l’agriculture urbaine.

    La Ville de Caen a intégré le réseau en cohérence avec la stratégie du projet alimentaire territorial.

    Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet 2nd Chance, puisqu’il s’ancre sur la parcelle des tonneaux.

    Située à proximité du parc des rails, la parcelle aura pour vocation d’être la colonne vertébrale du quartier.

    • 1 400 m2 découverts et surmontés d’une charpente métallique
    • Des productions hors-sol
    • Une "maison de l’alimentation durable", permettant la rencontre entre producteurs et consommateurs.

    Go trade : valoriser les marchés locaux

    Go Trade est un programme européen et une coopération transmanche qui vise à promouvoir les marchés locaux en valorisant les commerçants et leurs produits.

    Via ses marchés Saint-Sauveur, boulevard Leroy et Saint-Pierre, Caen est l'une des 16 villes françaises et britanniques à avoir rejoint le mouvement en 2017.

    Budget du projet : 5.6 M€, dont 3.8 M€ pris en charge par le Fonds européen de développement régional (Feder).

    La "Task force" normande est un partenariat, fondé sur la prise en compte des intérêts de tous, entre la Région Normandie et 10 structures clés (collectivités, EPCI, acteurs du développement économique, universités etc.) afin de soutenir le développement de notre territoire et de défendre au mieux ses intérêts à l’échelle européenne.

    Son but est de promouvoir conjointement les dossiers régionaux et les grands projets des territoires auprès des institutions européennes.

    Elle s’appuie sur l’antenne de la Région Normandie à Bruxelles dont le bureau a notamment vocation à informer, former et soutenir les structures membres de cette cellule dans le montage de leurs projets.

    C'est un outil précieux pour les aider à mieux utiliser les outils de financements européens.

    Grâce à son partenariat fort, elle est en mesure d’exercer un lobby pour infléchir la règlementation européenne en faveur des intérêts de la Normandie et de peser sur les négociations dans l’optique de la redéfinition du cadre financier pluriannuel de l’Union Européenne.

    Dernière mise à jour de la page: 16/03/2021 à 9h17