Aller au contenu principal
-A +A
Ecoutez

Nature à Caen

Le territoire caennais offre à ses habitants et visiteurs 1182 hectares d'espaces verts publics, dont 591 en ville et des forêts péri-urbaines, comme Grimbosq. La Ville met en œuvre une politique volontariste pour entretenir et préserver ces coins de nature, avec des professionnels investis et des méthodes respecteuses de l'environnement.

Les axes municipaux de gestions des espaces verts

La gestion des espaces verts répond à trois objectifs :

  • préserver les ressources en eau
  • limiter le réchauffement climatique
  • sauvegarder la biodiversité

Ceci se traduit par des mesures concrètes dans les méthodes d'entretien du patrimoine vert de la Ville, et par de nombreuses actions de sensibilisations auprès du public.

Un plan de désherbage alternatif

Une seule goutte de désherbant chimique diluée pollue 10 kilomètres de cours d’eau ! Le plan de désherbage alternatif de la Ville veut stopper définitivement l’utilisation des herbicides en utilisant des techniques à base de chaleur (gaz, vapeur), qui font éclater les cellules de la plante, ou mécaniques (binage ou balayage).

Sur Caen, trois zones ont été déterminées en fonction de deux critères : le seuil d’acceptation de la "flore spontanée" et le type d’entretien de la zone à traiter.

  • Zone 1 : la flore spontanée doit y rester discrète et l'entretien est important. Ce sont les lieux de vie des quartiers ou d’animation.
  • Zone 2 : on y tolère des plantes de 10 à 15 cm environ, le long des trottoirs ou aux pieds des murs. Avec un entretien moyen, c'est la majorité des rues de la ville !
  • Zone 3 : on y intègre la flore spontanée. Avec un entretien faible mais suffisant pour ne pas gêner les activités ou les déplacements, ce sont les abords des espaces naturels.

De même, pour préserver les ressources en eau, la Ville réaménage ses espaces verts :

  • Certains espaces sont "végétalisés" (transformés en gazon) afin de diminuer les surfaces à désherber et d’embellir les sites.
  • Utilisation de plantes vivaces et plantes à bulbes, moins consommatrices en eau, pour le fleurissement des massifs.

La protection de la biodiversité

La Ville de Caen, pionnière dans le domaine de la protection biologique, utilise des organismes vivants pour protéger les plantes contre d’autres organismes indésirables.

Elle encourage également ses habitants à utiliser ces méthodes alternatives aux insecticides, avec une distribution annuelle de pontes d'insectes utiles.

Distribution d'insectes utiles

Pontes de chrysopes et coccinelles de notre région contre bons soins et nourriture sur pattes ! Tous les ans, de mi-avril à mi-juillet, des distributions de pontes d'insectes auxiliaires ont lieu au Jardin des Plantes (dans la limite des stocks disponibles). Aucun envoi n'est possible.

La sensibilisation du public

La Ville soutient et met en œuvre de nombreuses actions de sensibilisation à l'environnement.
 

Dernière mise à jour de la page : 01/03/2019 à 14h58