Aller au contenu principal

COVID-19

Commerces, bibliothèques, activités sportives... à partir du 28 novembre, les mesures sanitaires évoluent.

En savoir plus
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

Plan local de santé

Le Plan local de santé assure la cohérence des actions de santé sur le territoire, afin de réduire les inégalités et d'améliorer l’accès aux soins et à la prévention pour tous.

Le Plan Local de Santé est piloté par la Ville. Il s'appuie sur un diagnostic local partagé mis à jour en 2019.

De nombreux services de la Ville de Caen sont mobilisés pour garantir une mise en œuvre efficace des axes prioritaires définis par le Plan Local de Santé : la Direction santé, risques et salubrité, la Direction des sports, la Direction de l'éducation...

La Ville de Caen s’est engagée en partenariat avec l’Agence Régionale de la Santé et l’Etat dans la mise en œuvre d’un Contrat local de santé. Le CLS est un outil visant à réduire les inégalités territoriales et sociales de santé.

Cette démarche est le résultat d'une dynamique de partenariat entre les différents acteurs sur le terrain.

Le premier contrat, signé en 2014 et structuré autour de quatre thématiques (nutrition, bien-être psychique, accès aux soins et santé pour tous, et santé environnement), est arrivé à terme en 2018.

La Ville a souhaité poursuivre cette démarche et les investissements dans ce domaine en définissant un nouveau Contrat local de santé pour la période 2019-2023. La commune de Caen s’est engagée dans l’actualisation de son diagnostic santé des habitants, afin de redéfinir des axes prioritaires.

Ce deuxième CLS est majoritairement orienté vers la prévention et la promotion de la santé. Par ailleurs, les volets santé environnement, sport santé, et soins de premiers recours sont pris en compte.

Les aspects médico-sociaux ont été intégrés en accordant notamment une vigilance particulière aux publics en perte d’autonomie (seniors et personnes en situation de handicap).

Une attention particulière est également apportée aux publics résidant dans les quartiers prioritaires.

Les quatre axes prioritaires définis pour le Contrat local de santé 2019-2023 sont :

Santé environnementale

  • Favoriser la mobilité des habitants inter et intra quartiers
  • Valoriser l'image des quartiers
  • Développer les aménagements favorables à la santé
  • Valoriser le cadre de vie des habitants

Accès aux soins et à la santé pour tous

  • Fluidifier les parcours de soins
  • Améliorer la lisibilité en matière de soins
  • Renforcer l’offre de santé

Bien-être psychique

  • Faciliter l'accès aux soins en santé mentale et décloisonner les secteurs du social et de la psychiatrie en particulier via la consolidation et le développement du Conseil Local de Santé Mentale (CLSM)
  • Lutter contre l'isolement et la souffrance psychosociale (anxiété, dépression)

Nutrition

  • Adopter des comportements alimentaires favorables à la santé
  • Favoriser la pratique d'une activité physique pour tous
  • Concilier bien manger/bouger et petit budget

Le CLSM est une plateforme de concertation et de coordination entre les élus locaux et le service de psychiatrie publique, pour la définition en commun des politiques locales et des actions à entreprendre pour l’amélioration de la santé mentale de la population concernée.

Le CLSM caennais, lancé fin 2016, s’est engagé sur quatre axes généraux :

  • Mieux comprendre l’organisation des soins,
  • Améliorer l’accès aux soins,
  • Agir sur les conséquences sociales des troubles psychiques,
  • Lutter contre la stigmatisation et améliorer l’accès aux droits fondamentaux.

Le CLSM s’est doté d’un comité de pilotage, présidé par le Maire de Caen, et composé de représentants de la Ville, de l’ARS, du préfet, de l’Établissement public de santé mentale, du CHU, des associations d’usagers ou d’aidants.

Des groupes thématiques travaillent à la mise en œuvres d'actions concrètes : élaborer des formations, préparer des événements, tels que la semaine d’information en santé mentale, ou étudier des pistes face à des situations particulièrement complexes.

Dernière mise à jour de la page: 28/07/2020 à 14h36