Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

Les cloches de Saint-Pierre retrouvent leur beffroi

La cloche Paul en cours d'accrochage dans le beffroi de l'église Saint-Pierre
Patrimoines Publié le 21/11/2019

Les trois cloches de l'église Saint-Pierre ont été réinstallées dans leur écrin de chêne, mardi 19 novembre. Leur retour annonce la fin de la restauration du beffroi et du clocher Saint-Pierre.

Précautionneusement, Paul est hissé dans les hauteurs de la tour Saint-Pierre. À 211 ans, la robuste cloche d'1,8 tonne ne craint pas vraiment les chocs, mais elle pourrait abîmer les parois resserrées de l'oculus, percée circulaire de la voûte à la base de la tour-porche. En ce 19 novembre suivront la doyenne, Anne (351 ans, 1,3 tonne), et l'imposant bourdon, Pierre (211 ans, 2,2 tonnes).

Pour Christophe Morel, expert campaniste de la société Bodet, à la manœuvre, "c'est une opération qui sort de l'ordinaire car tout est démesuré avec ce clocher." Comparables à bon nombre de cathédrales, les dimensions de l'église Saint-Pierre donnent en effet un caractère exceptionnel à ce chantier de nettoyage et de restauration, débuté en 2017 par l'entreprise Lefèvre.

Le beffroi a été réassemblé pièce par pièce, à 22 mètres de hauteur.

© Ville de Caen / J.-Ch. Lorieux

Charpente de chêne du XVIe siècle

Les trois cloches centenaires ont ainsi réintégré le beffroi, impressionnante ossature en bois suspendue à 22 mètres de hauteur, qui les soutient et amortit les vibrations quand elles résonnent. La structure, altérée par les ans et les infiltrations d'eau, a été entièrement démontée, rénovée en atelier puis remise en place par la société MDB Métiers du Bois.

"Toutes les pièces de la charpente qui pouvaient être conservées l'ont été, comme les poutres maîtresses qui soutiennent la structure, explique Baptiste Larue, chef d'équipe. Les autres ont été renforcées ou remplacées par de nouveaux éléments quand c'était nécessaire."

Là encore, les chiffres sont vertigineux : réalisé en 1595, l'enchevêtrement de chêne du beffroi mesure près d'une dizaine de mètres de hauteur pour une trentaine de tonnes. Dans cet écrin rénové, les cloches sonneront à nouveau le 8 décembre, pour marquer la fin du chantier du clocher Saint-Pierre.
 

Date de publication: 21/11/2019

Dernière mise à jour de la page: 06/12/2019 à 10h56