Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

Les feuilles des conifères

Bout d'une branche de conifère avec zoom sur les épines
Carnet vert Publié le 31/01/2020

Pour faire face à l’hiver, de nombreux arbres perdent leurs feuilles afin de limiter une dépense d’énergie trop importante et sauvegarder leur réserve en eau.

Comment expliquer la persistance du feuillage des conifères ?

Très épaisses, elles possèdent une surface réduite ce qui limite l’évaporation d’eau. De plus, la cire qui les recouvre évite que les aiguilles se dessèchent ou gèlent.

Les aiguilles sont-elles éternelles ?

Leur production exige de la plante beaucoup d’énergie.

Cela explique leur durée de vie assez longue :

  • jusqu’à 5 ans pour le pin sylvestre (Pinus sylvestris);
  • ou 7 ans pour l’épicéa commun (Picea abies).

Lorsqu’elles tombent, les aiguilles sont alors remplacées par de nouvelles, tout au long de l’année.

Le mélèze commun (Larix decidua), une exception à la règle ?

C’est un arbre pionnier : il est le premier à coloniser un milieu car il ne supporte pas l’ombre. L’hypothèse avancée est que, de manière à éviter la compétition avec les autres essences d’arbre, il a choisi de mettre toute son énergie dans une croissance rapide plutôt que dans la résistance des aiguilles. C’est pourquoi il est le seul conifère européen à se retrouver nu en hiver.
 

Date de publication: 31/01/2020

Dernière mise à jour de la page: 03/02/2020 à 15h17