Aller au contenu principal
-A +A
Agrandir / réduire la taille du texte
Imprimer la page Formulaires de contact
Partager la page
Inverser le contraste
Facebook @CaenOfficiel

République : aménagement des espaces publics

Inaugurée le 23 novembre 2019, la place de la République a fait l'objet d'un réaménagement élaboré à partir de nombreuses réunions et ateliers avec les habitants.

Les bases du programme ont été définies comme suit :

  • améliorer les usages actuels de la place et répondre aux nouvelles attentes de ses utilisateurs (habitants, commerçants, passants, riverains, salariés, touristes, enfants, cyclistes, PMR…)
  • aérer la place : la libérer d’obstacles empêchant une pratique fluide de l’espace public. Reconsidérer, entre autres, les cheminements, l'accessibilité, les aménagements paysagers, le traitement des sols, l’orientation dans l’espace et l’identification du lieu
  • relier, assurer une continuité de liaisons de la place dans le centre-ville, vers le secteur Leclerc - Bellivet vers le théâtre, vers l'espace Gardin.

Dès le démarrage du projet, il était essentiel que les habitants, les usagers, les commerçants, les acteurs du territoire (conseil de quartier, associations, scolaires…) puissent suivre et s'approprier les transformations à venir, et contribuer aux réflexions. Ceux-ci ont naturellement été amenés à s'exprimer au cours de la concertation organisée à partir de la fin de l'année 2017.

La concertation en quelques chiffres

Habitants, usagers, commerçants, et autres acteurs du territoire (conseil de quartier, associations, scolaires, …) ont participé à la concertation publique, contribué aux réflexions pour s'approprier les transformations à venir.

  • 133 jours de concertation
  • 10 rencontres (ateliers, rencontres de terrain...)
  • + de 400 participants à ces rencontres
  • 1731 réponses au questionnaire en ligne
  • 4093 visiteurs de la plateforme de concertation en ligne

Enjeux identifiés

  • Impliquer l’ensemble des parties prenantes
  • Nourrir un projet qui réponde aux attentes
  • Susciter l’enthousiasme autour d’un aménagement collectif
  • Associer les participants aux 2 étapes clés

Après 3 mois de concertation, les caennais(e)s ont pu découvrir, le 30 janvier 2018, le projet de réamanégament des espaces publics place de la République.

Yves Couloume, architecte-urbaniste choisi pour la maîtrise d'œuvre, le présente en quelques mots.

Voici, en quelques points, les résultats des ateliers de concertation et du travail de conception de l'agence Attica, urbanisme et paysage, choisie pour mettre en œuvre le projet :

Conforter la structure végétale et créer un "jardin de centre-ville"

La structure végétale de la place aujourd’hui est brouillonne. La place demain sera une place "verte", qui préservera au maximum l’esprit arboré et n’obstruera pas les vues et perspectives. Afin d'éviter de servir "de toilettes canines", comme aujourd'hui, elle sera un espace "plus fleuri", "plus coloré", où la végétation remplira un rôle paysager, ornemental et utilitaire.

Révéler les perspectives et faciliter les circulations douces

La Place aujourd’hui est obstruée, les cheminements sont contraints, "fragmentés", "incohérents". La future place offrira des perspectives, une percée sur Notre-Dame de la Gloriette, pour pouvoir valoriser "le patrimoine, les façades". Les circulations depuis et vers les rues ceinturant la place seront fluidifiées.

Accueillir des manifestations temporaires

La Place disposera d’espaces modulables / évolutifs en mesure de s’adapter à tous types de manifestations à taille humaine.

Permettre l’implantation de terrasses

La Place demain permettra le développement de terrasses au pied des façades pour "une animation permanente". Elle accueillera une "diversité de commerces", bars, restaurant et autres.

Développer les usages ludiques

La Place aujourd’hui accueille temporairement le "manège [qui] apporte un peu de vie". Cependant, la dimension ludique, conviviale reste absente. Demain, la place sera un espace "convivial", "familial", "intergénérationnel". Elle disposera d’une aire de jeux sécurisée, sobre.

Offrir des espaces de repos, de détente

La Place aujourd’hui offre quelques espaces de détente, "intimistes", mais manque de bancs pour s’arrêter, "se reposer". Demain, elle disposera d’espaces de repos, à différents endroits pour profiter "de l’ombre et du soleil", d’un cadre verdoyant et d’un environnement intimiste. Ces espaces de détente seront isolés des activités ludiques.

Proposer un traitement de sol adapté et cohérent

Le traitement de sol et le revêtement sont aujourd'hui  "inadaptés" pour garantir l’accessibilité de tous. Pour y pallier, la Place disposera d’un grand plateau piéton de façade à façade, sur "un seul et unique niveau", où les matériaux utilisés présentent une cohérence entre eux, pour favoriser "un traitement de l’espace unifié".

Mettre en scène la place

La Place aujourd’hui présente un éclairage artificiel "médiocre" qui ne met pas suffisamment en valeur l’espace et peut créer "un sentiment d’insécurité". Elle fera l'objet d’un système d’éclairage efficace et original, marquant une nouvelle scénographie. Mettre en "scène" la place passe aussi par l’implantation d’un marqueur fort (statue, sculpture...).

Faire revenir l’eau sur la place

Comme plébiscité par les habitants, la nouvelle place accueillera des jets d'eau, auprès desquels petits et grands pourront se rafraîchir par temps chaud.

Dernière mise à jour de la page: 26/11/2019 à 14h24